Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mars 2017 5 03 /03 /mars /2017 09:29

Voici la suite : les chanteurs qui n' apparaissaient pas chez les Carpentiers . Certains comme

Brassens ,étant incontournables ont eu droit à un petit film ,un mini reportage inclu dans le

divertissement du samedi soir .

Dans ce vivier d' artistes issus au depart des cabarets rive-gauche (la Rose Rouge , l' Ecluse

le Port du Salut ,l' échelle de Jacob etc...) Certains connurent la gloire ,d' autres restèrent dans

la pénombre .

Pour une BARBARA combien de femmes cantonnées dans les coulisses du spectacle .

A qui pensais-je ? Elles sont nombreuses : Gribouille ,Hélène Martin , Eva , Anne Sylvestre,

Anne Vanderlove , et au paravent Germaine Montero ,Francesca Solleville , Catherine Sauvage,

Cora Vaucaire ,Pia Colombo .

Une mention spéciale ,un hommage à Colette Magny qui pendant des décénies a chanté

gratos pour toutes les causes et qui, après 81 n' a pas connu la reconnaissance qui lui était

due . Elle n' était pas assez chic pour la gauche caviar .

Mais à quoi bon egrener une liste d' artistes généralement oubliés  ,nostalgie quand tu nous

tient .

J' ai trouvé quelques vinyles qui ont échappé aux déménagements  et je vous les propose .

ils n' étaient pas chez les Carpentiers
ils n' étaient pas chez les Carpentiers
ils n' étaient pas chez les Carpentiers
ils n' étaient pas chez les Carpentiers
ils n' étaient pas chez les Carpentiers
ils n' étaient pas chez les Carpentiers
ils n' étaient pas chez les Carpentiers
ils n' étaient pas chez les Carpentiers
ils n' étaient pas chez les Carpentiers
ils n' étaient pas chez les Carpentiers
ils n' étaient pas chez les Carpentiers
ils n' étaient pas chez les Carpentiers

Dans mes souvenirs peut être opportuns .

C' était en 1966 ,le gala libertaire à la mutualité ; Leo Ferré chantant "Franco la muerte" devant

des centaines d' anars espagnoles le poing levé.....j' en ai encore des frissons .

 

Barbara pour la première fois avec Moustaki ,en avant-première à Bobino ; un spectacle reservé

a un public étudiant : elle ne connaissait pas encore parfaitement les paroles de "l'aigle noir" et

se reprenait en s' aidant d' un petit papier sorti de sa manche .

 

En 1977 il existait un réseau qui faisait  "tourner" un certain nombre de jeunes talents : Lavillier,

Mama Bea ,Ange... Rezo Zero était une forme militante  de la diffusion de la culture ,utilisant des

volontaires pour aller coller les affiches et preparer les salles comme pour un engagement

politique .

 

Ainsi il a existé un monde hors les Carpentiers sans strass et paillettes.

 

Repost 0
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 19:19

 

NOTRE AVANT GUERRE

 

La nostalgie dégouline , elle nous englue ,nous anesthésie .

L’ over dose de sirop à l’ odeur de fraise tagada ce n'est pas létal ,cela peut conduire à l’ indigestion .

Mais ce n’est pas le « autrefois c’ était mieux »,qui me fait réagir ; voici ce qui me perturbe et me

conduit à déverser ma bile .

C’est la faute de Sheila ,Clo-clo ,Johny Dalida et compagnie .

Insidieusement ces « idoles » décédées ou profitant de leur carte vermeille ,sont revenues sur le devant

de la scène ;célébrations posthumes , radio nostalgie ,télé-nostalgie ,e-nostalgie .

Dépoussiérage ,lifting ,strass , paillettes et voila les vielles gloires d’ avant-hier reparties pour un tour de

piste. Qu’ai-je à redire :le publico en reveut ,et on lui en redonne . A la télé ,en concert, en croisière, les

zeniths, même dans les meetings politiques ,on nous ressort les vielles gloires de leur placard . Vers les

années 80 ,pour moquer les publicitaires qui utilisaient l’image du corps de la femme pour vendre tout

et n’importe quoi ; il était un slogan : « La fesse fait vendre ». Le filon actuel ,ce qui marche c’ est les old-

stars , la nostalgie fait vendre .

Mais quelle mouche me pique ,pour me faire sortir de ma réserve (réserve où sont protégés et

conservés les dinosaures survivants d’ âges anciens ).

Cette mouche qui déclenche mon ire, c’est une émission apologie des Carpentier . Maritie et Gilbert

 

La rediffusion des bonnes pages de la variété française obligent un spectateur un peu vigilent à

remarquer la pérennité des invités avec un léger renouvellement par cooptation , par copinage

(salut les copinages ). C’est un monde de bisounours évoluant dans un décor à la fois kitch et cheap ;

des dorures ,des falbalas ,les lustres en cristal et des branches d’ arbre et des bouts de ficelles.

Ainsi est offerte à satiété la nostalgie d’ une époque heureuse… notre avant guerre ???

Mais quelle guerre ?

Ce qui me rendrait fielleux ,ce n’ est pas cette entreprise de décervelage ,le cucul-gnangnan cela n’ élève

pas l’ âme (comme me l’ affirmait mon voisin Pascal ) cela divertit et telle est sa finalité .

Ce qui m’ insupporte ce n’ est pas le contenu , c’ est ce qui n’y est pas .

Je ne tiens pas ici le rôle de l’ historien bougon ou du pédant ethno- sociologue . Non , seulement celui

du témoin amnésique mais pas trop . Les émissions télé et radio de cette époque étaient rares et sous

contrôle . Pour ceux qui ne l’ ont pas connue : avant 1981 la tele 1,2,puis 3 ch étaient sous contrôle du

ministère de l’ intérieur (les directeurs de chaine tremblaient dans leur froc ,craignant le coup de

téléphone qui les métrait au placard ). Les radio étaient aussi monopole de l’ état à exception des radio

périphériques qui émettant de la Sarre, de Monaco ,du Luxembourg et dépendaient elles de leurs

annonceurs . Pendant des années le seul espace de liberté c’était LE POP CLUB AVEC JOOSEE ARTHUUR !

Que reprocher aux émissions de variété de la téloche ? leur mission est le divertissement ( Pascal

toujours lui ) et surtout pas de vagues le samedi soir ,juste une tisane anesthésiq ue .

En 1981 le magazine Que Choisir faisait remarquer le peu de variété des émissions de variété des

Carpentiers. Un nombre restreint d’ invités 54 pour 22 émissions donc toujours les mêmes.

Ceux qui font partie du décor Jacqueline Maillan ,Jean Poiret ,Sacha Distel ,Roger Pierre ,Jean-Marc

Thibault . Les incontournables : Mireille Mathieu ,Dalida ,Annie Cordy ,Julio Iglesia ,Sardou , E .Mtchell ,

S. Vartan ,Carlos , Ch Aznavour , Lama ,F. gall, Berger , C.Goya,Joe Dassin , Claude François ,Nana

Mouskouri . Voici de quoi produire des dizaines d’ années d’ émissions.

ET LES AUTRES ? existait il durant ces dizaines d’ années des artistes qui ne répondaient pas au

télévisuelement correcte ?

J’ ai trouvé une phrase des Carpentier qui donne leur critère de sélection

« Il y a des artistes que nous ne montrons pas ,parce que nous ne les trouvons pas élégants » .

Pour être agrée Carpentier il faut donc se présenter en smoking blanc avec paillettes et plumes dans le

cul .

En ces temps reculés ,les programmes télé étant de si bonne qualité que nombre de quidams refusaient

La petite lucarne ,préférant consacrer leur soirées à la lecture ,au cinéma ,au théâtre ,au concert .

Ce fut aussi l’ époque des maisons de la culture, refuge de ceux qui refusaient le formatage

Inconditionnel  et lieu où s’ était constituée une culture vraiment populaire . Avec une grande inégalité

suivant les zones géographiques (rôle des municipalités et des directeurs de M.J.C.) c’ était constitué un

réseau  de résistance à la médiocrité et à " l’élégance ".

Pour avoir une idée de cette contre culture qui n’ était que la Culture il y a une entrée qui semble bizarre

Cherchez les programmes des fêtes de l’ Huma des années 70 -80 .Surprenant de chercher la liberté de

la parole chez les communistes les plus stalinien d’ Europe .

http://www.humanite.fr/fete_huma/ils_sont_venus

Je fais la promotion pendant trois pages de Dalida ,Cordy ,ou Claude François ,or il n’ en on aucun

besoin , alors rappelons ceux qui ont œuvré durant des années pour que survive l’ intelligence .

 

 

MARITIE ET GILBERT CARPENTIER
Repost 0
28 novembre 2016 1 28 /11 /novembre /2016 14:22

On aura tout vu ! En ces temps troublés quoi de plus réjouissant que de voir un vieux

mécréant s' aligner sur le poverello , François d' Assises   et de ses petites mains construire

une crèche . J'ai évidement moult justifications à vous fournir .

Etant pourvu de petits enfants élevés dans  le plus stricte athéisme ,je me suis senti requis

pour une obligation culturelle . Je ne vous sortirai pas les racines chrétiennes , les fondements

de notre identité ..etc.. Pour moi la crèche fait partie de notre mythologie ,c'est un souvenir d'

enfance transmis depuis six siècles . la fête de l' enfant roi ,de l' enfant Dieu .Et puis c'est le

 symbolique du petit enfant le plus faible célébré comme un Dieu . Dans ce montage de

figurines il y a tout un scenario : le "petit Jésus", Josèphe et Marie ,l' âne et le bœuf, les bergers,

les rois mages ;vous vous souvenez des personnages et du déroulement de l' histoire .Mais la

transmission de ces mythes est en train de s' interrompre

 

 

Quand je dis mythologie ,c' est ce qui ressort à la lecture des évangiles . Dans les quatre

évangiles officiels seulement deux courts textes nous donne des indications sur la naissance

de Jésus . les évangiles de Marc et de Jean n' en disent mot .   

 

 

MA CRECHE DE NOËL

Lisons un instant les textes fondateurs.

Dans Matthieu on y trouve l' épisode de la visite des mages ( Matthieu 2 1 )

des mages venus d' Orient arrivèrent à Jérusalem et demandèrent <<ou est le roi des Juifs>> ....

...Entrant dans la maison, ils virent l' enfant avec Marie ,sa mère, et ,se prosternant ,ils lui

rendirent hommage....ils lui offrirent en présent de l' or, de l' encens et de la myrrhe .

 

Dans Luc ( 2 /8-21 ) quelques lignes sous le titre Les anges et les bergers.

Un ange apparait à des bergers ;il leur dit <<soyez sans crainte...il vous est né aujourd'hui, dans

la ville de David, un Sauveur qui est le Christ Seigneur....vous trouverez un nouveau-né

emmailloté et couché dans une mangeoire >>.....ils y allèrent en hâte et trouvèrent Marie,

 Joseph  et le nouveau-né couché dans la mangeoire .

Voici donc tout ce qu' on trouve dans les évangiles relatant l''évènement .C' est bien peu quand

on songe aux milliers d' œuvres figurant cet épisode :fresques ;tableaux ,sculptures .

 

Repost 0
5 août 2016 5 05 /08 /août /2016 13:17

POUR LA DEFENSE DU POIL !!!! Je n’ aurais jamais cru qu’ un jour je sois obligé de tenir un tel discours mais … Le poil est en danger . C’ est une émission télé qui me fait sortir de ma réserve . Il est, vous me dites, tant de sujets plus graves ; justement il est bon de parler gravement de sujets futiles . Il existe en fait un complot à l’ échelle planétaire qui s’ est donné comme finalité d’ éradiquer le poil . Je soupçonne les multinationales de la lessive et du cosmétique de n’ être pas tout à fait innocentes . Depuis 50 ans on est parvenu à persuader les femmes de la nécessité de s’ épiler ; les aisselles, le Jambes, les sourcils, le sexe etc Sus au poil disgracieux , signe de négligence et manque d’ hygiène . Conjointement nous sommes dans une société qui se réclame de la nature, du naturel, de l’ écologique . Quoi de plus naturel , de plus écologique que la pilosité ? Comment peut on affirmer que le poil est inutile ? Au cours de l’ évolution l’ homme a conservé une partie de sa fourrure, elle lui sert à canaliser la sudation et à permettre son évaporation , à protéger des zones de frottement . On peut également supprimer la sueur ainsi on résout le problème , même si on induit des cancer du sein par le contact des aisselles avec des sels d’ aluminium . Quant aux raisons esthétiques …..ce n’ est pas une épilation totale et définitive qui va nous faire ressembler à des statues de l’ époque hellénistique. Quand aux hommes, la statuaire grec privilégie la representation du poil traitant la toison pubienne avec esthétisme . Peut on imaginer un marbre, un bronze d’ Hercule qui serait épilé ? Au 19ème la peinture représentait le nu féminin d’ une pâleur évanescente , totalement épilé : la representation de la pilosité étant considérée comme pornographique . Ce sont les nus de Cabanel opposés à ceux de Courbet. Maintenant ce sont les images porno qui présentent des sexes épilés et les formes esthétiques de la photo qui offrent des pilosités naturelles. Ici , allez donc vous rincer l’ œil ou plutôt essayer un bain de pureté avec les œuvres de Lucien Clergue : Le sable ,l’eau et le soleil ,ombres et lumières. « Née de la vague »

La normalité sociale obéit à des règles qui fluctuent . Avec l’ hyper immédiateté de la société connectée ces normes évoluent encore plus vite et de manière plus prégnante ,suivant les effets de mode et cherchant des justifications à posteriori . Plus, la « bien-pensance » majoritaire tend à culpabiliser qui ne suit pas le mot d’ ordre . Dans les effets mode qui d’ un comportement transgressif fait une norme on peut citer : Le tatouage ,le piercing , le crane rasé , la barbe de 3 jours . Tous ce traitement du corps ,dans l’ apparence qui en est donnée n’ a rien d’ anodin . Mais vous avez encore compris que vous avez affaire à un vieux con nostalgique . Il est un temps où l’ on ne respectait peu de choses mais où existait un tabou sur l’ intégrité du corps et où le système pileux était laissé libre de croitre à son aise .

sans les poils quelle origine du monde ?

et ces vers des fleurs du mal

sur les bords duvets de vos meches tordues

jem' enivre ardemment des senteurs confondues

de l' huile de coco, du musc et du goudron..........

 
 

 

Lucien Clergue

Lucien Clergue

bronze de RIACE  460-430 avant J C

bronze de RIACE 460-430 avant J C

Repost 0
8 juillet 2016 5 08 /07 /juillet /2016 09:11

Un mot pour signaler l' exposition du Musée des Beaux Arts de Rouen :

SCENES DE LA VIE IMPRESSIONISTE

Sujets intimistes , portraits de proches ,scenes de vie intime .

de très grandes oeuvres de Manet ,Berthe Morisot ,Eva Gonzales

et aussi Monet et Renoir

http://mbarouen.fr/fr/expositions/manet-renoir-monet-morisot-scenes-de-la-vie-impressionniste

IMPRESSIONS à ROUEN
Repost 0
4 juillet 2016 1 04 /07 /juillet /2016 05:43

Quelques lignes pour retracer certains souvenirs des jours ou j' ai croisé Michel Rocard dans les

années 68.....

C" est d' abord en mai 1968 (le joli mois de mai ) Je me trouvais par le hasard de mon travail ami

avec un groupe de rugby-men du Sud-Ouest chargé de la protection de P M F (Pierre Mendes

France) et c' est dans un immeuble de la rue St Jacques puis au stade Charlety que j' ai croisé

Michel Rocard pour la première fois.

Quelques temps après en 1969 comme j' étais adherent au P S U j' ai participé au collage des

affiches de Michel Rocard quand il s' est présenté dans les Yvelines contre Maurice Couve de

Murville, le ministre des affaires étrangères de De Gaulle .Contre tout attente il fut elu .

Par la suite je l' ai rencontré à Mouans Sartoux chez Maghi qui était la responsable agriculture

du P S U , C' etait des discussions animées comme il y en avait à cette époque . C' est à cette

occasion que j'ai pu apprécier la vivacité d' esprit et l' intelligence de Michel Rocard . Je me

souviens surtout de son didactisme : son besoin d' expliquer de clarifier sa pensée avec

toujours le respect de son interlocuteur. EN ECOUTANT MICHEL ROCARD ON SE SENTAIT

PLUS INTELLIGENT

Je me souviens aussi du clash entre le bureau politique du Psu et M R ,où il a été constraint de

faire son auto-critique suite à une déclaration qu' il avait faite lors des evenements de Renault

après l' assassinat de Pierre Overney .

Peu de temps après M R quittait le P S U pour le P S .
Ce jour là j' ai annoncé aux compagnons de mon atelier "il sera president"

Malheureusement je me trompais .

Comme pour Mendes France le monde politique faisait obstacle à une individualité qui avait lui

aussi une analyse globale et à long terme des problèmes qui se presentaient .

Je ne crois pas aux hommes providentiels mais mon pays a manqué avec Michel Rocard une

chance de se reformer et de ne pas se trouver englué dans ce pessimisme .

Repost 0
24 juin 2016 5 24 /06 /juin /2016 09:41

Brexit day .....

d'abord Merci Mr MURDOCK . C' est en partie l' action de la presse people (populiste et non

du peuple) grace à ce milliardaire britannique vivant aux states et surtout en Australie que le

décervelage a fonctionné .

Regardez les unes du Sun : Haine du Français , de l' Europe des immigrés ,des européens de

l' est , Polonais ou Hongrois . Dans la liste de ses haines on peut ajouter celle des "élites",des

intellectuels ...cela rappelle un certain discours ....Populistes de tous les pays donnez vous la

main pour un ordre nouveau .

Mais il me vient une question : il est certain que les étoiles du drapeau de l' U E ont pali ,mais

qu' en est il de l' Union Jack le drapeau britannique symbole de l' union entre l' Angleterre ,le

Pays de Galle , l'Ecosse et l' Irlande .

La probable indépendance de l' Ecosse devrait suprimer la Croix de st André

Comme l' independence de l' Irlande et son ratachement à la république d' Irlande est

envisageable ,cela apporterait la suppression de la Croix de st Patrick.

De l' Union Jack Il ne resterait alors que le drapeau anglais .....

Ou alors l' Angleterre ayant retrouvé son independence deviendrait la 51ème étoile de

l' American Flag .

drapeau britannique , irlandais ,écossais ,anglaisdrapeau britannique , irlandais ,écossais ,anglais
drapeau britannique , irlandais ,écossais ,anglaisdrapeau britannique , irlandais ,écossais ,anglais

drapeau britannique , irlandais ,écossais ,anglais

Repost 0
3 juin 2016 5 03 /06 /juin /2016 11:03

Vous serez surpris(e) de me voir donner dans la vulgarité ,que néni je vous promets une page

tout à fait cul turelle correspondant à mes habitudes .

Tous les pratiquants du latin savent que à Rome le sexe de la femme se nomme connus ,proche

de coniculum le lapin . Pendant des siècles la langue commune a utilisé connil ou connin pour

designer indistinctement le sexe feminin ou un lapin .Vous voyez de suite la multitude de

plaisanteries qui en découlèrent . Au moyen age on disait chasser le connil pour chercher une

aventure, et conniller pour le passage à l' acte . C' est au XVème sècle que le petit quadrupède

fut affublé d' un nom moins equivoque venant de l' ibero-romain : lappero .

Quel charabia ! ou vais je parvenir ?

statue de Flanagan un artiste amoureux des lapins ou plutôt des lievres

statue de Flanagan un artiste amoureux des lapins ou plutôt des lievres

Mais alors pourquoi le meme mot désigne t il le sexe feminine ,objet de vénération ,culte à Venus

oblige et un individu d' une parfait stupidité et meme l' insulte la plus courante et la plus violente .

Certain pretend que c' est la faute au lapin . Ce petit animal ne brillerait pas par l' intelligence et ne

devrait la conservation de son espèce qu' à la rapidité de sa fuite et la vigueur de sa reproduction

Ce serait ce petit mamifère qui aurait légué au connil (le sexe) sa reputation de niaiserie ,de

lacheté.

" on disait avoir une mémoire de connil ,il semble bien qu' au travers de diminutifs tels

que connaud,coniche,conart quelque chose de cette lamentable réputation soit passé sur le con

contemporain " je cite là Claude Duneton .

Donc les causes de cette homonymie serait a mettre sur le dos du lapin . Maintenant quand vous

pratiquerez l' insulte ,traitez votre adversaire de sale lapin ou de vieux lapin ...

Des lapins on m' en a posés beaucoup ....mais quelle en serait l'étymologie ?

Je ne saurais répondre....je donne volontiers ma langue au chat !!!

un collage d' un peintre surréaliste belge JANE GRAVROLE

un collage d' un peintre surréaliste belge JANE GRAVROLE

Pour illustrer ce propos; ,la confusion entretenue entre connin et lapin.

extrait de BESTIAIRE MEDIEVAL René Cintré ,Editions Ouest-France

les chiens (sexe mâle )  s' attaquant au lapins (connins)
les chiens (sexe mâle )  s' attaquant au lapins (connins)

les chiens (sexe mâle ) s' attaquant au lapins (connins)

Repost 0
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 06:15

Voici ma contribution ,modeste il est vrai , à l' iconographie de la guerre de 1914 -1918 .

Ce sont des photos que j' ai retrouvées dans les papiers de mon père , clichés albuminés

dont les teintes de marron et de brun sont passées au beige très pale . Un petit traitement

informatique les rend à nouveau lisibles .

ARCHIVES DE LA GRANDE GUERRE PHOTOS INEDITES DE LA GUERRE 14-18
ARCHIVES DE LA GRANDE GUERRE PHOTOS INEDITES DE LA GUERRE 14-18
ARCHIVES DE LA GRANDE GUERRE PHOTOS INEDITES DE LA GUERRE 14-18
ARCHIVES DE LA GRANDE GUERRE PHOTOS INEDITES DE LA GUERRE 14-18
ARCHIVES DE LA GRANDE GUERRE PHOTOS INEDITES DE LA GUERRE 14-18
ARCHIVES DE LA GRANDE GUERRE PHOTOS INEDITES DE LA GUERRE 14-18
ARCHIVES DE LA GRANDE GUERRE PHOTOS INEDITES DE LA GUERRE 14-18
ARCHIVES DE LA GRANDE GUERRE PHOTOS INEDITES DE LA GUERRE 14-18
ARCHIVES DE LA GRANDE GUERRE PHOTOS INEDITES DE LA GUERRE 14-18
ARCHIVES DE LA GRANDE GUERRE PHOTOS INEDITES DE LA GUERRE 14-18
ARCHIVES DE LA GRANDE GUERRE PHOTOS INEDITES DE LA GUERRE 14-18
ARCHIVES DE LA GRANDE GUERRE PHOTOS INEDITES DE LA GUERRE 14-18
ARCHIVES DE LA GRANDE GUERRE PHOTOS INEDITES DE LA GUERRE 14-18
ARCHIVES DE LA GRANDE GUERRE PHOTOS INEDITES DE LA GUERRE 14-18
ARCHIVES DE LA GRANDE GUERRE PHOTOS INEDITES DE LA GUERRE 14-18
ARCHIVES DE LA GRANDE GUERRE PHOTOS INEDITES DE LA GUERRE 14-18
ARCHIVES DE LA GRANDE GUERRE PHOTOS INEDITES DE LA GUERRE 14-18
ARCHIVES DE LA GRANDE GUERRE PHOTOS INEDITES DE LA GUERRE 14-18

L'interet de ces quelques photos semble resider dans le fait qu' elles ne sont pas "posées" mais

prises sur le vif ,montrant le quotidien des poilus ,leurs cabanes, les tranchées ,les accés des

casemates.

La photo n° 7 porte les mentions :10 mai 1916 Pavillon allemand situé en arrière de la tranchée d'

Hambourg prise aux "Boches"pendant l' offensive de Champagne de 1915

La photo n°8 15 mai 1916 Prisonniers Allemands  offensive de Champagne septembre 1915

Repost 0
19 mai 2016 4 19 /05 /mai /2016 16:11

Je vous avais promis une page consacrée à quelques autoportraits dus à des femmes peintres .

Je commencerai ,si vous le permettez par Elisabeth Vigée Lebrun . Elle a benéficié recemment d'

expositions d' emissions de télé ,d' articles , qui lui ont donné la place qu' elle mérite : celle d' une

portraitiste les plus talenteuse et les plus sensible de la peinture française .

Auto portrait au chapeau de paille  de 1782

Auto portrait au chapeau de paille de 1782

N' est elle pas charmante ,Madame Vigée Lebrun ,cela lui fut beaucoup reproché au 19ème et au

20ème ? On la dit suffisante et abusant de cette calme beauté; de plus être l' amie de la reine

 Marie -Antoinette suffisait pour la taxer de superficialité .

On voit depuis quelques années qu' elle fut beaucoup plus complèxe et que sa vie fut un roman .

Les études feminines americaines ont montré comment elle fût une femme forte et volontaire dans

la tourmente des années de la révolution .Mais là n' est pas notre propos.

Personne ne lui conteste qu' elle fut une des plus grande portraitiste de son temps . elle tira le

portrait de l' aristocratie et de la famille royale .Fuyant la France pour ne pas voir sa jolie tête

raccourcie, elle continua en Italie ,en Russie en Angleterre d' être le peintre à la mode aux tarifs

exorbitants . Souvent ses autoportraits lui ont servi de faire-valoir pour obtenir des commandes .

Il lui fut beaucoup reproché d' embellir ses "clients" en leur offrant une image plus séduisante que

la réalité . Elle photo-shopait ,si vous me permettez l' anachronisme ,ses modèles ajoutant la

grace d' un sourire ,gommant les rides ,redonnant de la fermeté au modelé d' un visage .

En cela elle était à l' opposé d'un autre peintre des Bourbons : Goya ,qui lui semblait prendre

plaisir à donner une vision réaliste de ses commanditaires . Peut-être même forçait il le trait pour

les montrer encore plus laids .que nature .

Certe Elisabeth Vigée Lebrun est aux opposés de Goya ,elle nous offre la grace,la délicatesse les

charmes d' une société aboutie et perpétue ces qualités malgré les tourmentes. 

 

(à suivre)


 .......suite

Dans une reflexion sur les artistes femmes s'autoportraitisant (néolohgisme?) il me plait d' observer celles qui, modèles de peintres en renom ,ont franchi la barriére des rôles devenant

elles même peintres et faisant leur autoportait .C'est un passage de l'autre côté du miroir .

Je pense bien sûr à deux modèles de Monet : Ema Rodriguez et Berthe Morisot deux peintres

 pour lesquelles vous ai déjà fait partagé mon admiration.

http://voycev.over-blog.com/article-journee-des-femmes-2013-115854128.html

autoportrait Berthe Morisot    et   Eva Gozalesautoportrait Berthe Morisot    et   Eva Gozales

autoportrait Berthe Morisot et Eva Gozales

Ces deux femmes aux destins quelque peu parallèles nous laissent de nombreux portraits .

Ce sont des portraits évoquant la sphère de l' intime ; l' une comme l' autre commençant par

executer le portrait de leur soeur ,qu' elles utilisent comme modèle pour de nombreux tableaux.

Berthe Morisot compléte cette galerie de portraits de famille par ceux de sa nièce puis de sa fille,

y ajoutant ceux de ses bonnes . C' est là tout un univers familier qui crée le charme de ce peintre .

 

Une autre femme qui inverse les rôles passant de modèle à celui d' artiste : je pense à Suzanne

Valadon . Modèle (et plus) pour nombre de peintres comme Lautrec , Renoir ,Puvis de Chavannes

Son autoportrait exprime la rudesse et la force de son caractère , la touche large et forte contraste

avec celle des femmes peintre que nous venons de croiser .

l'autoportrait du musée de Huston est encore plus significatif

l'autoportrait du musée de Huston est encore plus significatif

Dans cette galerie d' autoportrait je ne peux omettre Camille Claudel ,Qui modèle et assistante de

Rodin se trouve représentée aussi bien dans les sculptures du maître que dans ses propres

oeuvres comme dans " l' implorante" .

AUTOPORTRAITS AU FEMININ

On pourrait ainsi continuer durant des pages ,énumérer les femmes qui ont laissé leur autoportrait

Je terminerai par une artiste allemande ,peu connue dans notre contrée Gabriele Münter.

Si la curiosité vous pousse vous pouvez cliquer sur le lien .

Cette artiste qui fut la compagne de Kandinsky durant des années ,frequenta les peintres de " die

brücke" et le groupe du cavalier bleu ,faisant une synthèse de toutes ces influences.

https://fr.wikipedia.org/wiki/Gabriele_M%C3%BCnter

 

AUTOPORTRAITS AU FEMININ
Repost 0

Présentation

  • : Le blog de loup gris
  • Le blog de loup gris
  • : je me promene à pieds en des lieux deserts ou tres frequentés au rythme de mon humeur preferences pour les Cevennes et les Alpes du Sud
  • Contact

Recherche

Liens