Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 08:21

Comme toujours j' ai un métro de retard...au Petit Palais est présentée une rétrospective

de l' œuvre de Carl Larsson ,et ce jusqu' au 8 juin 2014 .

Larsson est un peintre suédois plus connu dans les pays scandinaves et l' Allemagne qu'

en France où son œuvre a été considérée comme anecdotique .

Anecdotique elle l' est moins que celle de ses contemporains "les peintres pompiers" ,cette

peinture académique qui entre deux scènes d' histoire (le grand genre) a produit nombre

de "scènes de genre" profondément ridicules .

Et pourtant à ses débuts Larsson s' est fait remarqué comme peintre d' histoire ce qui lui

valut une bourse d' études pour Paris . C'est sans doute auprès des peintres de Barbizon

qu' il découvre la peinture en plein air ,sur le motif . C'est là également qu'il rencontre une

jeune suédoise qui sera sa femme Karin .Elle sera au long de sa vie sera son modèle, sa muse ,

son aller-ego .

L' œuvre de Carl Larsson nous apparait comme un album familial de photographie . Il

excelle dans l' usage de l' aquarelle qu' il utilise pour la mise en couleur du dessin .

Dans ses œuvres ce qui surprend d' abord c' est le cadrage ,la recherche de

perspectives originales , le choix de la composition, des lignes de force . C' est très

savant ,très recherché , mais le résultat est sans afféterie ,sans affectation et au contraire

simple ,naturel .

CARL LARSSON  la maison du bonheur

Voici un exemple de ses compositions très sophistiquées et aussi très naturelles ;on semble

s'être introduit par effraction dans l' intérieur des Larsson . Karin se repose , d' elle on ne

distingue que les mains posées sur la table doigts croisés ; peut être est ce un geste qui lui

est habituel . On ne voit pas Karin et néanmoins elle nous fait face dans le portrait que son

mari a peint sur la porte face à nous ....retirons nous sur la pointe des pieds en respect de

cette "sieste du dimanche ".

CARL LARSSON  la maison du bonheur

Un autre exemple ce tableau intitulé " la chambre de papa dans les années 1890 -1899

Larsson ne dit pas ma chambre mais il se présente en tant que père "papa" Mais papa

où t' es ? En examinant mieux la chambre on voit le peintre caché par un des rideaux

du lit ,il est debout devant sa glace et sans doute se rase t il . Dans ces scènes d' intérieur

qui montre les Larsson et quelques uns de leurs huit enfants ,il n' existe que très peu de

vues frontales : les habitants de cette maison sont représentés souvent de dos ou de trois

quart dos comme si ces vues étaient des images volées à leur intimité . Ce choix de la

position des modèles je l' avais déjà observé chez Berthe Morisot autre peintre intimistes .

Comme Larsson elle peint les personnes de son entourage :sa fille ,sa nièce et on voit au

long de ses créations grandir ces enfants qui deviennent des jeunes filles puis des femmes.

Larsson nous invite à suivre la croissance de ses enfants ,leurs jeux ,leurs travaux ,leurs

études sur plus de vingt années . Nous sommes spectateurs des évolutions d' une famille

heureuse dans cette maison de SUNDBORN qui est aussi un personnage dans l' œuvre de

l' artiste . Parallèlement à la croissance des enfants on assiste à celle de la maison . De

tableau en tableau on voit évoluer la" cabane" en construction plus importante puis en

véritable ferme lorsque Larsson acquiert la ferme et les terres voisines de Spadarfvet.

Pour vous donner l' importance du lieu , il publia en 1899 un ouvrage illustré" notre maison

où se mêlent la visite des différentes pièce et la description des occupants en situation .

Si Lilla Hyttnas senble la maison du bonheur ,elle n' est pas exempte de drames : le décès

de son fils Ulf et la grave maladie de Karin sa femme . Il nous fait participer à la joie de

la maisonnée lorsque "ma femme chérie, ma pauvre petite femme amaigrie....elle est

sauvée" . Scène émouvante des enfants déguisés , sans doute en personnages de la

mythologie scandinave, fêtant leur mère : "voeux pour la sainte Karin"

CARL LARSSON  la maison du bonheur

Au delà de la vie familiale les œuvres de Larsson reflètent une forme de vie à la suédoise :

une vie simple ,la famille ,les animaux ,la nature . Les Suédois se sont reconnus dans ces

œuvres et ils vouent un veritable culte à Larsson ; la maison Lilla Hyttnas est un lieu touris-

tique incontournable . Aujourd'hui c'est avec nostalgie qu' ils célèbrent les œuvres du

peintre mais je pense qu' en son temps Larsson a participé à l' élaboration de ce mode de

vie suédois . Ses tableaux ,leur publication en ouvrages ,best-sellers en Suède et en Alle-

magne , ont créé une atmosphère originale dans la décoration . Que peut on y trouver?

Des couleurs qui dominent : le gris et gris bleu et l' ocre rouge en couleur chaude .

De grandes ouvertures vers l' extérieur qui permettent à la lumière de pénétrer

Des meubles de style Gustavien et de simples étagères où se rangent des livres ou des

poteries utilitaires

Les tapis et tissus brodés ,certains ont été créés par Karin .

Nous sommes à des années lumières des intérieurs bourgeois dans la France de cette époque

CARL LARSSON  la maison du bonheur
CARL LARSSON  la maison du bonheur

Ces vues de différentes pièces pourraient être extraites d' une revue de décoration sauf qu' il y

règne un certain désordre ,le chien couché sur le tapis ,les mules oubliées, la pipe et le livre

délaissés ; tout indique que vous venez d' interrompre la sieste du maitre de maison qui en

se levant a rejeté la couverture sur le bras du lit de repos .

L' autre scène s' intitule "puni et mis au coin" L' enfant puni qui boude sur sa chaise .Il

existe une grande symétrie dans la composition ; la chaise vide symétrique de la chaise

sur laquelle est assis le petit garçon ,renforce son impression de solitude ;de plus l' image

de la mère peinte sur la porte lui tourne le dos .

De son séjour en France Larsson a subi l' influence de l' école de Barbizon ; les scènes

de la vie rurale font songer à Millet , le peintre se qualifie lui même d' artiste et d' agricul-

teur et quand il peint les paysans c' est sans misérabilisme ,avec ampathie .

la récolte des pommes de terre   et     l' étable ou l' on apperçoit Johanna en train de traire
la récolte des pommes de terre   et     l' étable ou l' on apperçoit Johanna en train de traire

la récolte des pommes de terre et l' étable ou l' on apperçoit Johanna en train de traire

pour terminer une oeuvre de Larsson où l' on voit la leçon qu' il a prise des impressionnistes

pour terminer une oeuvre de Larsson où l' on voit la leçon qu' il a prise des impressionnistes

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Annie Drouet 17/08/2015 11:45

Images douces et reposantes. Mes petits yeux myopes se régalent et mes neurones adorent. Le talent de Mr Larsson me fait du bien. Une retraitée qui a besoin de sérénité. Cordialement.
(je ne connais rien à la peinture, je ne me lance pas dans des explications ridicules : j'aime.)

loup gris 17/08/2015 19:20

et c' est bien
avez vous vu le dernier film que fit Bergman on y trouve en plus bourgeois ce genre d'
ambiances
amicalement F M

Présentation

  • : Le blog de loup gris
  • Le blog de loup gris
  • : je me promene à pieds en des lieux deserts ou tres frequentés au rythme de mon humeur preferences pour les Cevennes et les Alpes du Sud
  • Contact

Recherche

Liens