Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2017 3 01 /02 /février /2017 19:19

 

NOTRE AVANT GUERRE

 

La nostalgie dégouline , elle nous englue ,nous anesthésie .

L’ over dose de sirop à l’ odeur de fraise tagada ce n'est pas létal ,cela peut conduire à l’ indigestion .

Mais ce n’est pas le « autrefois c’ était mieux »,qui me fait réagir ; voici ce qui me perturbe et me

conduit à déverser ma bile .

C’est la faute de Sheila ,Clo-clo ,Johny Dalida et compagnie .

Insidieusement ces « idoles » décédées ou profitant de leur carte vermeille ,sont revenues sur le devant

de la scène ;célébrations posthumes , radio nostalgie ,télé-nostalgie ,e-nostalgie .

Dépoussiérage ,lifting ,strass , paillettes et voila les vielles gloires d’ avant-hier reparties pour un tour de

piste. Qu’ai-je à redire :le publico en reveut ,et on lui en redonne . A la télé ,en concert, en croisière, les

zeniths, même dans les meetings politiques ,on nous ressort les vielles gloires de leur placard . Vers les

années 80 ,pour moquer les publicitaires qui utilisaient l’image du corps de la femme pour vendre tout

et n’importe quoi ; il était un slogan : « La fesse fait vendre ». Le filon actuel ,ce qui marche c’ est les old-

stars , la nostalgie fait vendre .

Mais quelle mouche me pique ,pour me faire sortir de ma réserve (réserve où sont protégés et

conservés les dinosaures survivants d’ âges anciens ).

Cette mouche qui déclenche mon ire, c’est une émission apologie des Carpentier . Maritie et Gilbert

 

La rediffusion des bonnes pages de la variété française obligent un spectateur un peu vigilent à

remarquer la pérennité des invités avec un léger renouvellement par cooptation , par copinage

(salut les copinages ). C’est un monde de bisounours évoluant dans un décor à la fois kitch et cheap ;

des dorures ,des falbalas ,les lustres en cristal et des branches d’ arbre et des bouts de ficelles.

Ainsi est offerte à satiété la nostalgie d’ une époque heureuse… notre avant guerre ???

Mais quelle guerre ?

Ce qui me rendrait fielleux ,ce n’ est pas cette entreprise de décervelage ,le cucul-gnangnan cela n’ élève

pas l’ âme (comme me l’ affirmait mon voisin Pascal ) cela divertit et telle est sa finalité .

Ce qui m’ insupporte ce n’ est pas le contenu , c’ est ce qui n’y est pas .

Je ne tiens pas ici le rôle de l’ historien bougon ou du pédant ethno- sociologue . Non , seulement celui

du témoin amnésique mais pas trop . Les émissions télé et radio de cette époque étaient rares et sous

contrôle . Pour ceux qui ne l’ ont pas connue : avant 1981 la tele 1,2,puis 3 ch étaient sous contrôle du

ministère de l’ intérieur (les directeurs de chaine tremblaient dans leur froc ,craignant le coup de

téléphone qui les métrait au placard ). Les radio étaient aussi monopole de l’ état à exception des radio

périphériques qui émettant de la Sarre, de Monaco ,du Luxembourg et dépendaient elles de leurs

annonceurs . Pendant des années le seul espace de liberté c’était LE POP CLUB AVEC JOOSEE ARTHUUR !

Que reprocher aux émissions de variété de la téloche ? leur mission est le divertissement ( Pascal

toujours lui ) et surtout pas de vagues le samedi soir ,juste une tisane anesthésiq ue .

En 1981 le magazine Que Choisir faisait remarquer le peu de variété des émissions de variété des

Carpentiers. Un nombre restreint d’ invités 54 pour 22 émissions donc toujours les mêmes.

Ceux qui font partie du décor Jacqueline Maillan ,Jean Poiret ,Sacha Distel ,Roger Pierre ,Jean-Marc

Thibault . Les incontournables : Mireille Mathieu ,Dalida ,Annie Cordy ,Julio Iglesia ,Sardou , E .Mtchell ,

S. Vartan ,Carlos , Ch Aznavour , Lama ,F. gall, Berger , C.Goya,Joe Dassin , Claude François ,Nana

Mouskouri . Voici de quoi produire des dizaines d’ années d’ émissions.

ET LES AUTRES ? existait il durant ces dizaines d’ années des artistes qui ne répondaient pas au

télévisuelement correcte ?

J’ ai trouvé une phrase des Carpentier qui donne leur critère de sélection

« Il y a des artistes que nous ne montrons pas ,parce que nous ne les trouvons pas élégants » .

Pour être agrée Carpentier il faut donc se présenter en smoking blanc avec paillettes et plumes dans le

cul .

En ces temps reculés ,les programmes télé étant de si bonne qualité que nombre de quidams refusaient

La petite lucarne ,préférant consacrer leur soirées à la lecture ,au cinéma ,au théâtre ,au concert .

Ce fut aussi l’ époque des maisons de la culture, refuge de ceux qui refusaient le formatage

Inconditionnel  et lieu où s’ était constituée une culture vraiment populaire . Avec une grande inégalité

suivant les zones géographiques (rôle des municipalités et des directeurs de M.J.C.) c’ était constitué un

réseau  de résistance à la médiocrité et à " l’élégance ".

Pour avoir une idée de cette contre culture qui n’ était que la Culture il y a une entrée qui semble bizarre

Cherchez les programmes des fêtes de l’ Huma des années 70 -80 .Surprenant de chercher la liberté de

la parole chez les communistes les plus stalinien d’ Europe .

http://www.humanite.fr/fete_huma/ils_sont_venus

Je fais la promotion pendant trois pages de Dalida ,Cordy ,ou Claude François ,or il n’ en on aucun

besoin , alors rappelons ceux qui ont œuvré durant des années pour que survive l’ intelligence .

 

 

MARITIE ET GILBERT CARPENTIER

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de loup gris
  • Le blog de loup gris
  • : je me promene à pieds en des lieux deserts ou tres frequentés au rythme de mon humeur preferences pour les Cevennes et les Alpes du Sud
  • Contact

Recherche

Liens