Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2013 2 22 /01 /janvier /2013 11:46

En poursuivant ma promenade dans la littérature américaine je me suis arrété sur

PAUL AUSTER ,dont j' ai emprunté BROOKLYN FOLIES à la médiatéque.

AVT_Paul-Auster_181.jpg 

Le livre commence de manière un peu tristouille . Le narrateur est un homme proche

de la soixantaine ,il a pris sa retraite après une vie auprès d' une compagnie d' assurance.

Il s'installe à Brooklyn après un divorce et gratifié d' un cancer qui s' est peut être mis en

veilleuse. C' est un homme seul et malade qui retourne sur le lieu de son enfance . Tout

cela n' est pas gai gai.Il décide pour occuper ses journées d' écrire un recueil d' anecdotes

qu' il a pu vivre : les lapsus,les situations ridicules,les rencontres et il classe tous ces écrits

dans divers dossiers .Il a déjà choisi un titre  Le  Livre de la Folie Humaine

 " Voila des pages et des pages que je bavarde " ainsi s' amorce ce récit thérapeutique;

Puis le narrateur découvre par hasard que son neveu TOM travaille dans la librairie voisine.

et ce neveu conte l' histoire de ses dernières années . Il est conduit alors à dévoiler des

morceaux de vie de son libraire de patron :une vieille folle qui est aussi un vrai pirate ;

Une histoire en amène une autre et ce neveu et son oncle me faisaient alors songer à

Jacques(le fataliste) et son maître . Mais apparaissent de nouveaux personnages et le

récit prend un tour romanesqueue avec des intrigues et même des coups de théâtre .

L'ensemble des récits se termine par des happy-ends ....ils furent heureux et eurent

beaucoup d' enfants .Sauf le couple de lesbiennes qui en ont déjà assez ....et le couple

de sexagénaires ,le narrateur et son amie , qui se contentent de collectionner les petits enfants.

Vous allez me dire que tout cela  est très optimiste et que je vous propose un roman de gare.

Que non ! que non ! intérêt (a mon sens ) du bouquin c' est la manière dont le narrateur et

l' auteur se saisit des différents personnages : avec respect, empathie et je dirais même avec

bienveillance .

Nathan le héros se trouve ,au début du reçit, dans une situation catastrophiqueue  amours,santé,

avenir ; il parvient à maîtriser son destin et à se retricoter une existence plus confortable.

Ces résultats il les doit à son écoute des êtres qu' il rencontre, à l' attention qu' il leur porte :

et aussi aux choix qu' il opère ,aux actions qu' il décide et qui modifient le destin .

Au hasard des pages  on trouve des réflexions sur la vie ,l' amour,la mort,la vieillesse,l'amitié...

ce genre de phrases qu' on aurait aimé avoir écrit si on était écrivain.

Alors...je vais lire un autre Paul Auster ; il y a le choix dans la vingtaine de romans traduits en

français

 

Repost 0
21 janvier 2013 1 21 /01 /janvier /2013 17:39

Je n' ai trouvé que des informations fragmentaires sur l' oeuvre de D Hockney.

Comme sa création s' étale sur un demi siècle avec des formes différentes je ne

vais pas tenter une analyse ambitieuse et prétentieuse ,seulement autour de certains

tableaux vous confier  quelques réflexions

 

D.H. est né en Angleterre en 1937 . A partir de 1963 il vit surtout aux Etats Unis

sur la côte ouest.

 

img-RSI294.jpg

 

                       The First Marriage 1962   série: un mariage des styles

ce tableau présente bien une des formes de l' art de D.H. une image figurative dont le trait

rappelle le graffiti . Le fond utilise une teinte claire assez neutre, il contraste avec des teintes

vives vert,mauve,bleu et surtout le rouge carmin du visage féminin et des seins

Le coté droit du tableau est fortement structuré par le palmier et le soleil bleu ,jaune,rouge

qui se retrouve dans la boucle d' oreille de la mariée . On peut s' interroger sur le titre "Marriage of

Styles" c'est en effet une cérémonie de mariages mais de quelle différence de styles s'agit il ?

L'âge, la couleur de peau, le sexe ?

 

img-RSI327.jpg

 

 

 

 

Ici un celebrissime tableau de HOCKNEY intitulé SPLASH . C'est un forma carré de grande dimension

2,50 sur 2,50m Comme toutes ces oeuvres californiennes c' est Luxe , Calme et Volupté .

 La construction géométrique tend vers l' abstraction ,dans ce paysage immobile seule la gerbe d' écume

laissée par le plongeur est un instant fixé par le peintre comme dans une photo au 1/1000 ème.

On imagine le nageur qui vient de disparaître dans le bleu ,c' est une présence absente ? Absence aussi

resentie par le siège vide sur l' autre bord de la piscine.

 

 

img-RSI286.jpg

 

 

 

pour agrémenter le bord de cette piscine voici Sunbather , un forma carré 183X183 fascinant par son

figuratisme qui rejoint l' abstraction . Les spaghetti qui ondulent dans la piscine nous rendent la vision

du miroitement des vaguelettes sur le fond du bassin. D.H. s' intéresse beaucoup au rendu de l'

eau sous ses divers formes . Bassins de piscine, gerbe d' écumes , douches.

img-RSI295.jpgimg RSI292

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ici deux  tableaux de la série des douches ,cette série c' est imposée à D.H. en observant le

nombre de douches que prenaient ses amis californiens dans une journée.

D.H. a une longue carrière avec des oeuvres nombreuses dans des genres divers.

Il a beaucoup utilisé la photo ,l' utilisant parfois pour ses oeuvres graphiques.

Je n' ai pas trouvé de reproductions de ses oeuvres liées à la musique . Il a en effet

conçu des décors ,des rideaux de scène pour de nombreuses oeuvres musicales.

Ainsi les décors pour La Flute Enchantée de Mozart  EN 1978

Un programme pour le Metropolitan Opera  Satie ,Poulenc ,Ravel et Stravinski  en 1980

Décors pour Glyndebourne,la Scala de Milan ,le Metropolitan Opera

 

dans cette oeuvre foisonnante je vous présente une photo de son atelier, on y voit

de grandes gouaches très colorées des sortes de paysages abstraits.

img-RSI287.jpg

 

 

 

si l' art contemporain vous intéresse je vous conseille le POP ART chez TASCHEN

par Tilman Osterwold  link

Un éditeur qui fait beaucoup pour la diffusion de l' art avec des ouvrages de grande qualité

 

 

Un lien très complet sur D. H.  sa vie son oeuvre

http://fuckyeahdavidhockney.tumblr.com/

 

et pour les amateurs de presse à scandale

la mort mystérieuse du jeune ami et assistant de D. H. en mars 2013

 

http://www.lefigaro.fr/arts-expositions/2013/03/18/03015-20130318ARTFIG00686-david-hockney-le-deces-mysterieux-de-son-assistant.php

Repost 0
13 janvier 2013 7 13 /01 /janvier /2013 15:49

En feuilletant un livre d' images,je tombe sur une reproduction de tableau

qui me rappelle quelque chose...Mais c' est le parc du Casino à Vichy.

Le lieu où enfant je ramassais des marrons et en bourrais mes poches.

C'est la que nous faisions des trains à l'aide des chaises métalliques jusqu'

à ce qu' un garde vienne nous obliger à tout remettre en place.

 

  img-RSI284-copie-1.jpg

 

 

  voici donc ce tableau de Hockney , une atmosphère à la Hopper ,un couple assis de dos  contemplant

le vide du gazon tondu de frais . Une perspective forte, les lignes de fuite se rejoignant au milieu de la

toile Cette symétrie renforce les éléments qui dérogent  à la symétrie axiale : le retour de la bordure

de ciment sur la gauche et surtout cette chaise vide opposée à la chaise occupée par le personnage

de droite ;la chaise vide propose une reflexion sur l' absence 

 De cet ensemble naît une impression d' ennui ,de solitude mais aussi de calme renforcé par l' équilibre

 de la construction .

 

à partir de cette oeuvre qui m' interpelait par son sujet sorti de  mon enfance j' ai un peu cherché

ce que je trouvais dans ma bibliothéque sur D Hockney.

 

J'ai trouvé China Diary  ,un journal de voyage en Chine écrit par Stephen Spender ,illustré par Hockney

avec aussi des photos de S Spender . Voici une photo des voyageurs : D.Hockney avec une casquette

S Spender porte un chapeau de paille ,le jeune-homme est Gregory Evans l'ami de Hockney.

 

  img-RSI316.jpg

 

 ce périple date de 1979 avant que la Chine ne s' éveille . Ces trois américains sillonnent la Chine

de Hong-Kong à Pekin en passant par Shanghai et aussi Kweilin et Sian dans l' intérieur de l' empire.

 

 

 

img-RSI317.jpg

 

 

 

Voici la place TIAN AN MEN  vue par Hockney rigide,symétrique et très colorée

 

img-RSI318.jpg

 

On trouve aussi dans cet ouvrage de nombreux portaits ,genre que D H a beaucoup

apprécié à certaines époques de sa vie. Quant au texte, il présente une Chine rurale

et accueillante où les villes sont animées par la circulation des vélos.

Je vous entretiendrai plus tard des différentes "périodes" dans la création de D Hockney

,de la série des douches et des piscines.........; 

 

 

 

 

Repost 0
10 janvier 2013 4 10 /01 /janvier /2013 14:32

Les situations de crises sont des périodes favorables à des adaptations des technologies.

Ce sont des challenges qui stimulent l' innovation . Je me penchais ce matin sur des

magazines d' une période de "crise" ,l' année 1941 . La France occupée ,des destructions,

la désorganisation des services ,un million d' hommes prisonniers,un morale au plus bas.

Dans ce magazine on voit des "réclames" pour apprendre l' allemand grâce à la méthode

Lingaphone ,de la publicité pour la firme Bayer et le Pariser Zeitung le grand quotidien d'

information de langue allemande. Ce qui frappe surtout ce ne sont pas les articles de

propagande , mais la multitude d' études et de publicités présentant des biens de substitution,

état de guerre oblige.

Pour remplacer le sucre il existe du sucre de raisin , pour faire votre café achetez un appareil

 à torréfier,vous pourrez y griller de l' orge ou des racines . mais tout cela ce sont des solutions

bricolées . Plus sérieux la multiplication des informations concernant les GAZOGENES ;

Vous ne savez pas de quoi il s' agit ; c' est un procédé de gazéification du charbon de bois ,

qui permet d' alimenter les moteurs des voitures ,camions et autres engins .

Sur une pleine page on peut lire:

 

         sous le signe de la Révolution Nationale

         hier, royauté du lointain pétrole

         aujourd'hui règne de la foret française

              le gazogène Carbogaz 

          après 20 ans de recherches et d' expériences

          a équipé plus de  2.000 véhicules

 

quelques photos et copies de pub     et le lien vers des  informations techniques link

img-RSI310.jpg

 

 

 

img-RSI311.jpg

 

 

 img-RSI312.jpg

 

 img-RSI309.jpg

 

 

tout cela nous présente un système de substitution au pétrole et je me souviens avoir vu

plusieurs années après la fin de la guerre ,rouler des bus et des camions encore équipés

de ces gros cylindres qui permettaient l' alimentation du moteur en gazogène.

Le plus étonnant c' est que un an après le désastre , ce soit mis en place un système

alternatif pour le transport routier ; et plus 20 fabriquants de dispositifs d' alimentation au

gazogène ont reçu l' agrément de l' administration .

 

Il existe une autre solution pour se déplacer ,le vélo bien sure et aussi les véhicules électriques.

voici quelques offres de voitures électriques ayant 100 km d' autonomie .... 70 ans après les

constructeurs n' ont pas fait de grands progrès . 

 

img-RSI314.jpg

img-RSI313.jpg

 

 

Si un tel véhicule vous intéresse je n' ai pas les tarifs mais vous avez même les adresses des constructeurs .

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 15:25

AVT_Philip-Roth_1282.jpgPhilip  Roth

Fiction ou autobiographie

Je me suis mis à lire l’ œuvre de P Roth…Un personnage est récurent dans les œuvres que j’ ai

lues  .  C’  est celui d’un écrivain aux différents âges de sa vie : étudiant , jeune écrivain ,

écrivain  confirmé  , vieil écrivain célèbre. La vie du plumitif se trouve ainsi au centre de

ses préoccupations littéraires . Il est un autre caractère fondateur de tous les personnages ,

ils sont juifs américains .

Tous sont juifs ,ils ne rencontrent que des juifs ,et se posent en victimes des gentils . Vous

le savez les Gentils ne sont pas gentils du tout ce sont les non juifs les goym , à croire que

les juifs américains ont souffert de persécutions de pogroms pires que ceux de l’ Europe .

Pourtant j’ai connu beaucoup de juifs,(et de juives) et nos origines  différentes n’ ont jamais

 posé problème ,  plus quant à moi cela avait tant d’ importance que je ne les pensais pas

 comme juifs  comme je  ne me  pensais pas non plus comme chrétien.  Bien sure il m’ est

arrivé qu’ une amie me fasse  remarquer « tu n’ es pas circoncis »,c’ est cette réflexion qui

 me faisait entrevoir qu’ elle était juive ,et que la présence ou l’ absence de prépuce avait

 pour elle une signification  .

 

  Je pense que cette indifférence des origines religieuses pour  une partie de ma génération

 vient  aussi de la proximité de ces temps déraisonnables :celui des camps . On ne se lamentait

 pas sur  les  martyres du peuple juif ,pas d' exposition des drame de la shoa à la télé et au

 cinéma  , nous  avions des repères vécus. Ainsi  à 18 ans j’avais un ami ,  fils de bijoutier ,il

 était né dans un camp ,là bas vers la Pologne . Il lui manquait un petit morceau  d’ oreille

 grignoté par un rat .

  Quand nous rions ensemble  , je voyais son oreille et je pensais    «  jamais plus  ».

 

Il  n’ en est pas de même pour P Roth et ses héros . Il fait dire à Nathan Zuckerman parlant à

 

Lonoff de son œuvre « …et un récit de vous sans un personnage juif est inconcevable ? »

 

Cette  forme de judéo-centrisme  n’ a pas d’ équivalent  que je connaisse en Europe .

(chez A Cohen peut etre) 

De plus il nous présente des juifs non seulement non religieux mais généralement se

 revendiquant   Athées .  J’  imagine alors une réunion  d’ athées… «  êtes vous  athée juif

ou athée chrétien ? «

Et pourtant les personnages de P Roth :Zuckerman , Portnoy ,M Messner sont tous en

 conflits  avec leur père ,leur famille ,leur tribu qui leurs reprochent de ne pas respecter

 la tradition . 

Il y a chez Philip Roth à la fois le besoin de  s’ affirmer comme juif, face au reste du monde,

et celui de  s’ opposer aux familles juives, communautés juives . Dans " Indignation "son

 porte  parole Marcus Messner s ’ indigne contre le puritanisme ; celui des WASP (White ,

Anglo-Saxon Protestant) et celui des juifs et de leurs traditions . Roth se reconnait

 influencé  par  I Singer.

La notion d’ identité chez Singer est voisine de celle de Roth. Chez lui le Juif individu est

constamment en proie aux doutes, déchiré entre le respec tde la tradition (la Loi) et la

volonté  d’ assouvir ses passions ,dans une société où il cherche à s’ imposer  et croit ne

pas avoir sa place.

 

S’ il s’ affirme en tant que juif ,il se définit aussi comme Américain ; tous ses récits sont

sous- tendus par l’ histoire des Etats unis ,la vie politique ,de la guerre de Corée aux twins 

towers ,  Cette œuvre qui se déroule sur un demi siècle est un témoignage de l’ évolution

 des  mentalités  aux Etats-Unis.

Comme c’ est une œuvre qui évolue dans la durée elle nous présente  l’ auteur ( Potnoy,

 Mesner  ou  Zuckerman ) de l’ adolescent onaniste  au vieillard fantasmant . Cette forme

 d’ écriture autobiographique exposant un avatar de l’ auteur sur de nombreuses années

 me fait songer à  l’ expérience de Truffaud avec ses films ou J P Léaud  vieillit en même

 temps que son  créateur à  la fois Mentor et Pygmalion.

Si je me suis mis à lire P Roth , c’est que comme l’ autodidacte de Sartre , je suis à la

 lettre R  sur les étagères de la médiatéque .Après M Rouanet ,la lecture de Roth s’

imposait .  Je plaisante  bien-sure ….J’ ai lu Portnoy il y a vingt ans ,et j’ en avais gardé

 un souvenir désagréable . J’avais été gêné non pas tant par  le caractère pornographique

(selon certains)  mais par le philo sémitisme triomphant ou plutôt l’ anti-goym  évident .

C’est cette impression de lecture qui  m’ a fait zapper l’ œuvre de Roth alors que  l’ on

 est en présence d' un monument de la littérature . Aussi cette réaction épidermique

 m' aurait privé de lectures  vivifiantes et  je n' aurais pas lu Zuckerman Délivré  .

Cette oeuvre du cycle Zuckerman retrace la période où Zucckermann devient brusquement

célèbre après la publication de Carnonsky, son quatrième roman , qui obtient un

succès de  scandale .   Zuckerman doit alors affronter l'admiration et la haine d' inconnus

 ou de membres  de sa famille. A tous il  tente de faire admettre que Carnonsy n' est pas

Zuckerman ,que c' est  une oeuvre de fiction  non une auto-biographie. On peut même

 ajouter Philip Roth utilise  Zuckerman pour affirmer que Carnonski est un personnage

  de fiction....j' aime bien  ce  genre de mise en abîme ,surtout que l' écrivain Zuckerman-Roth

 s' inquiète de ce que son livre ,une fiction a des influences sur des évènements bien réels.

"Un livre, une histoire reliée entre deux couvertures donnant naissance à une fiction vivante"

Si comme dans les autres roman  philip Roth( ou  ses prête nom) nous accable de sa

culpabilité et de ses  angoisses, il n'abandonne pas son humour, son sens de la dérision ,

sa férocité . Il nous conduit alors  dans les dédales d' un monde absurde, inquiétant  et s'

 il lui arrive de nommer Kafka c' est aussi pour  rendre hommage à cette influence.

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
12 décembre 2012 3 12 /12 /décembre /2012 07:31

Je me sens un peu coupable de ne pas vous avoir signalé la sortie du film

de JEAN PAUL JAUD    " Tous Cobayes ? ". link

Vous avez déjà certainement vu des images de ce film à la tété...rappelez vous ces

rats porteur de tumeurs énormes qui par hasard avaient été nourris au mais

transgénique associé au Round-up à dose infime. Ces images ont fait le Buzz

mais deux mois après elles sont oubliées ,les travaux du Pr SERALINI dépréciés

par les journalistes et les "scientifiques" aux ordres des lobbies et balayés d'un revers

de main par les institutions censées nous protéger.

tous-cobayes-GF-f890d.jpg 

 Ces séquences fruit de journalisme d' investigation sont montées dans une finalité

didactique : montrer que les filières O.G.M. et nucléaire civil procèdent des mêmes 

genre d' opérateurs , de buts similaires et de risques identiques : l'irréversibilité.

Il y a aujourd hui un nombre important de films qui sont des oeuvres de combat ,généralement

leurs réalisateurs n' aiment pas qu'on les appelle films militant.Pourtant ils ont un message

à faire passer ,et cela contre l' omni puissance des groupes industriels et financiers

Ce ne sont pas seulement des films tract ils sont aussi de vrais films avec un montage

efficace qui appuie le propos une véritable scenarisation ; une photographie et une bande

 son superbes .Comme je l' affirmait à Béatrice Camurat Jaud ,elle nous propose des

films "pas chiant". Les bons sentiments ne font pas les bons films ,ici nous avons de la

bel ouvrage  On éprouve beaucoup de plaisirs avec les images qui sont accompagnées

des percussions africaines des tambours du Sénégal et des Coréennes de Muskiko Asano.

De plus la bande son est due à Gabriel Yared  auteur des musiques de

Il avait également composé la musique de " Nos Enfants nous Accuseront "un autre  film de

 J-P JAUD que vous devez voir . Dans ce film J P Jaud nous alarme sur les dangers des pesticides.Tous ces films ,ceux de J P Jaud,ceux de Marie Monique Robin, de Coline Serault , ont un aspect accusateur,ils nous incitent

à l' indignation mais surtout comme le dit un journaliste de La Croix

Ils sont .... à prendre comme un outil de réflexion

Beaucoup de critiques leurs reprochent leur catastrophisme ; ils zapent l' aspect positif de ces

films,les solutions qui sont proposées.Bien sure les voies alternatives qui sont proposées sont

moins spectaculaires que les catastrophes annoncées et elles frappent moins la mémoire du

spectateur qui sort d' une projection.

Ces films outils de réflexion vous incitent à vous informer ,à rechercher sur le net différentes

opinions sur ces sujets et à communiquer ces informations.

Pour ma part j' ai acquis des DV D des films de Jaud et de M M Robin et je les fais circuler.

voici quelques liens qui vous apporteront plus que je ne pourrais le faire.

link       une page de allociné avec les principaux films link 

 

un seul mot pour terminer  les politiques semblent peu sensibles à ce genre de préoccupations

Nos enfants les accuseront !

 

Repost 0
6 décembre 2012 4 06 /12 /décembre /2012 16:58

L'autre soir je suis allé écouter Marie Rouanet présenter son dernier ouvrage:

un roman l' Arpenteur . J' ai beaucoup d' admiration pour M Rouanet ,pour sa

vivacité et son humour;

 

M-ROUANET-001v.jpg

Son oeuvre est multiple : livres, chansons , films . Aussi comment lui plaquer une étiquette?

Est elle historienne de terrain,sociologue,ethnologue,romancière, poète ?

Dans toutes ses activités on peut reconnaître qu' elle n' a pas sa langue dans sa poche ;

elle pratique un parler vrai qui n' est pas sans provoquer des réactions. Ainsi nous avouait

elle (avec une certaine fierté) qu' il est des lieux comme Aniane ou le Luc où sa présence

n' est pas souhaitée. En effet même quand elle nous confie ses souvenirs d' enfance dans

Nous les Filles elle le fait sans nostalgie et mièvrerie. Elle se situe dans l' objet de l'étude,

elle est cette petite fille d' un quartier populaire de Beziers ,mais elle est aussi l' historienne

qui tente un inventaire exhaustif des us et coutumes en cette ville lors des années 50 . Cela

tiend à la fois de l' intime et du distancié.

Si je rédige cette page c' est pour vous faire découvrir (si vous ne connaissez pas) Les Enfants

du Bagne . LE sujet est grave et douloureux et surtout il a été dénié,occulté pendant plus d' un

siècle. J' 'avais  peu entendu parler des colonies pénitentiaires :ces bagnes d' enfants qui ont

perduré jusqu' en 1945. Bien sure il y a la Chasse à l' Enfant de J.PREVERT

 

     Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

     Au dessus de l' île on voit les oiseaux

     tout autour de l' ile il y a de l'eau

     Qu'est-ce que c'est que ces hurlements.....

     C'est la meute des honnêtes gens

     Qui fait la chasse à l' enfant.

 

Un poème qui décrit l' évasion d'un enfant d' un de ces bagnes et la chasse qui lui est donnée

par tous les braves gens . On m'a dit qu'il en était ainsi à Aniane ,et que l' on sonnait la cloche

quand un colon s' évadait, pour organiser la battue.

 

Dans mes souvenirs il y avait aussi Jean Genet et son incarcération à Mettray quand il avait 15 ans.

Un petit voleur pris sans billet tans le train Paris -Meaux, cela vaut quelques années de bagne qu

vont  changer sa vie. Il faut lire le Miracle des Roses où Genet nous communique cet atmosphère

de violence "virile" dans le sang et le sperme.

 

img-RSI297.jpg

 

Mais ici il ne s'agit pas de poésie :Marie Rouanet nous fait découvrir le quotidien de cet univers

carcéral dans Les Enfants du Bagne (1992) . Comme toujours chez cet auteur , elle est présente

et se met en scène dans ses recherches ,elle conte ses efforts pour trouver et faire parler les archives;

elle nous fait vivre ses rencontres avec des témoins,des victimes de ces incarcérations.

Compte tenu de la quantité ,de la qualité des sources et de leur utilisation on aurait pu s' attendre

à une étude très universitaire assez indigeste.Bien au contraire cette enquête menées par M Rouanet

possède de la chair ,du sang et des larmes . A sa lecture on ressent une forte émotion , ce n' est pas

de l' affect, c' est une indignation .

Comment a-t-on pu traité des enfants de cette façon ? Pour les "redresser" ;avec la bonne conscience

du coté des bourreaux.  Ici on n' a pas un cas isolé mais tout un système de rééducation qui de Belle Ile

à l' ile du Levant ,enferme les enfants pauvres ou (et) orphelins dont le principal crime est souvent le

vagabondage. Lisez ce livre et vous ne pourrez plus regarder les hauts murs de ces camps de rétention

de manière innocente/car il subsiste encore des dizaines de ces lieux . Même si leur fermeture date de

plus de cinquante ans ,les villes et villages ou ils se trouvent gardent ces souvenirs au secret.

En France où existe une culture muséale ,un culte du passé ;pourquoi pas un musée des bagnes pour

enfants ,un centre de recherche ou soient collectées toutes les archives ? Une stèle où soient inscrits

les noms de tous les enfants morts durant leur détention,seraient ils des milliers?

 

 

 

 

 

 

Repost 0
2 décembre 2012 7 02 /12 /décembre /2012 10:31

Comme tout un chacun je suis contraint de suivre les épisode calamiteuses du feuilleton

Copé - Fillon . N' y a t il rien de plus important que ces querelles d' ego de ces petits

chefs pour que les médias unanimes en fassent leur unique sujet?

Aussi pour en finir avec cette débilité ambiante je proposerais que ces deux prétendants pour

un seul fauteuil acceptent de ce battre en duel . Un combat singulier ,cela aurait de la gueule!

A l' aube dans le fossé du château de Vincennes ou sur l' esplanade du Trocadero peu importe,

avec les dizaines de chaînes de télé ,les centaines de journalistes prêts à interviewer le survivant.

 

350px-FrzDuellImBoisDeBoulogneDurand1874

 

 

 Vous vous rappelez sans doute du dernier duel en France? Ce n'étaient pas des protagonistes en haut

de forme mais beaucoup plus prés en 1967 : Gaston Deferre alors maire de Marseille et Roger Ribière

qui traité d' imbécile à l' assemblée nationale en avait demandé réparation.

C' est assez drôle quand on sait que le même Gaston Deferre sera ministre de l'intérieur sous le règne

de Francois Mitterrand.

Le duel qui était réserve à l' aristocratie pour laver son honneur en champ clos, fut interdit par Richelieu

L' aristocratie perdant trop de ses éléments en querelles privées alors que leurs épées étaient plus utiles

pour le roi aux frontières du royaume.

Heureusement la révolution permis de démocratiser le duel .Il n' était plus réservé à l' aristocratie et les

lois de l' ancien régime étant abolie le duel n' était plus interdit. Le 19ème fut le siècle du duel et tous les

hommes en vue se devaient de combattre en duel. Ainsi dans les duelistes célèbres on compte Hugo,

Proudhon, J.Aures, A;Dumas,Clemenceau ?Lamartine etc et même ce pauvre Pouchkine qui en est mort.

Pourquoi cette coutume est elle tombée en désuétude? Peut être après la boucherie de 1914-1918 le

combat singulier paraissait il un peu mesquin.

Mais si on se réfère au droit :le duel n' est pas interdit. Tout au plus la jurisprudence utilise t elle la

notion de consentement de la victime .et éventuellement l' atteinte à l' ordre social .

Alors A Juppé peut organiser le duel Copé - Fillon .quand au choix des armes il faut peut être un

référendum auprès des adhérent de l' U M P ,pour déterminer quel est l' offensé ; On en sortira donc jamais.

Repost 0
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 10:43

 

 L' automne dans les garrigues et sur les serres des Cévennes ,c' est la saison des champignons.

C'est dans l' année le seul moment où il y ait affluence dans ces lieux désolés ;surtout si l' on peut

ajouter des châtaignes à la cueillette des ceps et des girolles .

C' est aussi la saison ou de multiples arbustes offrent leurs fruits.

A la fin de l' été ce sont les cornouillers (cornus mars) qui attirent les cueilleurs ,il faut beaucoup de

patient travail pour obtenir quelques bocaux de confiture.

Au hasard de mes promenades j' ai rendu visite à un grenadier de mes connaissances. Cette année

il est couvert de fruits ; je avais déjà admiré au printemps sa floraison charnue ,mais je ne l' avais

jamais vu aussi resplendissant ,décoré d' une centaine de boules rouge orangé . Le grenadier par

ses fleurs et ses fruits est un arbuste magnifique et il est dommage que l' on ne le compte pas en

plus grand nombre dans les jardins et les clôtures.

 

grenades-008-copie-1.jpg

La grenade est un fruit qui ne ressemble à aucun autre , c'est un fruit pour les enfants car manger

une grenade est un jeu . Il faut d' abord ouvrir la peau très dure ,presque une coque ,qui protège la

multitude de graines rouges rangées dans leurs loges .En Provence on nome la grenade migraine

Non elle ne provoque pas de céphalées mais elle contiend dans son enveloppe mille graines . En

fait elles ne sont pas mille mais plusieurs centaines ...comptez les si le coeur vous en dit .

Aussi ce fruit est -il dans toutes les civilisations symbole de fécondité, de grand nombre.

Quelques photos de fruits sur leur arbre.

 

 

 

12-NATURE-nov-007.jpg

 

                                 12 NATURE nov 008

 

  12 NATURE nov 007x

 

    Et une grenade éclatée , le fruit qui s' ouvre libérant ses graines . C' est un sujet que l' on retrouve

depuis l' art chinois jusqu' à Grunewald et Botticelli . Il y a aussi des motifs de "grenade éclatée" dans

l' ébénisterie du 18 ème .

 Le goût de la grenade , chaque graine est enrobée d'une pulpe rosée qui a un goût acidulé.Tous les enfants

ne l'apprécient pas à cause de son acidité mais il en ait beaucoup qui aiment libérer les graines roses

pour suçoter cette chair rose ,concentré de vitamine C

 

grunewald madone stuppacher

 

 

Ici une repro de la Madone à la grenade de Grunewald ,le fruit tenu par l'enfant Jesus représenterait

l' Eglise : une enveloppe contenant une multitude.

 

madone-a-la-grenade_detail.jpg 

                                               La Madone à la grenade de Botticelli (détail)

 

image1.jpg

 

Là je vous présente un autre symbole celui de la grenade arme de combat . La grenade était une

une charge de poudre contenue dans une sphère ?Une mèche sortant par le col permettait la mise

à feu . c'est la similitude de forme qui lui a donné le nom de grenade. Le grenadier ,fantassin  chargé

de lancer la bombe était considéré comme un soldat d' élite ,un brave ;il devait lancer sa charge

explosive le plus loin possible et souvant sautait avec elle.

 

grenade-1erempire.jpg

Ce signe de courage et de bravoure c' est la gendarmerie nationale qui en est affublée; alors qu' ils ne

manipulent plus que les prunes et les amendes.Pour les maniaques des ornements militaires ,cette forme

de grenade n' est pas exactement celle de la gendarmerie qui n' a que 8 flammes c' est celle des grenadiers

d' empire . 

 

Repost 0
10 novembre 2012 6 10 /11 /novembre /2012 09:22

On  dit que c' est Pascal, Blaise de son prénom ,qui inventa la brouette. Il n' en est rien il a

seulement théorisé, formulé ,la brouette comme levier .J' ai d'ailleurs à vous présenter

la brouette déjà utilisée en Enfer pour le transport des damnés. C' est un détail d' une

fresque du XVème que vous pouvez voir à Issoire dans l' abbatiale St Austremoine. C' est à

5 mn de l' autoroute A 75 et mérite le détour.

img-RSI285.jpg

 

Mais là n'est pas mon propos .....je m'interrogeais à savoir si on poussait la brouette comme

sur cette fresque ou toute représentation de jardinier à chapeau de paille sabots et grand tablier

ou si on tirait la brouette. C'est un problème métaphysique même si c' est encore de la physique

élémentaire .Doit on pousser ou tirer ? quelle est l' action la plus efficace ? Quand le sol est pentu,

qu'il y a une marche à passer il me semble qu' il est plus adéquat de tirer.

Mais où veux-je en venir avec cette histoire de brouette?

Voila je dévoile mes intentions . Dans l' action sur l' économie est il plus efficient de pousser ou de

tirer? Agir sur l' offre ou sur la demande ? Voici un petit exemple éclairant : la création d' emploi.

Notre gouvernement a décidé d' aider à la création d' emploi à destination des jeunes sans formation.

Ainsi la réduction de ce segment de demandeurs d' emploi aurait un effet sur l' intégration des banlieues

dans le tissus économique. N' y a t il pas le risque de créer des emplois sans utilité évidente.

Pour moi cette action consiste à pousser par le bas , n'y a t il pas une autre façon d' agir?

Dans un temps ou les financements sont rares n'est il pas plus satisfaisant de choisir d' aider les jeunes

sur-diplômes à créer leur entreprise quand ils ne peuvent espérerqu 'un travail au Mac DO . De plus

l' aide aux start-up a un effet multiplicateur et induirait aussi la création d' emplois non qualifiés.

Là c' est une action qui tenterait à tirer vers le haut.l' ensemble.

Voici une autre métaphore horticole  celle du multiplicateur . Quand l' homme depuis neandertal

sème un grain de blé c' est pour récolter x fois plus de grains  . L' accumulation des richesses fait

oublier l' idée de rareté d' où le gaspillage encore plus aisé s' il s'agit du bien commun :de la dépense

publique . C' est avec plaisir que j' ai entendu que l' action du gouvernement envisageait d' agir sur

l' offre plus tôt que de "stimuler" la demande. Encore l' histoire de la brouette ,faut il la tirer ou la pousser ?

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de loup gris
  • Le blog de loup gris
  • : je me promene à pieds en des lieux deserts ou tres frequentés au rythme de mon humeur preferences pour les Cevennes et les Alpes du Sud
  • Contact

Recherche

Liens