Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
8 avril 2013 1 08 /04 /avril /2013 15:41

En ce jour de printemps je me suis rendu à St Priest en Murat dans l' Allier.

C' est dans cette commune que se situe la ferme de Tilly ,berceau familial

où naquit hubertine Auclert en 1848. Tilly est un petit hameau comportant

deux fermes et la maison de maître .La famille Auclert s'y établit venant de

la région de Bourges au 17 ème .à la fin du 18ème ,le maître des lieux prénommé

Pierre signe  Auclert de Tilly.

 

allier-045r.jpg

 Voici au bout de ses champs le hameau de Tilly .

LES FEMMES ARABES EN ALGERIE - HUBERTINE AUCLERT

HUBERTINE AUCLERT UNE FEMINISTE

HUBERTINE AUCLERT EDOUARD DRUMONT  

    Le père d' Hubertine , Jean Baptiste Auclert était assez cultivé ,ayant passé de nombreuses

années au séminaire de Moulins , il y serait resté sans le décès  prématuré de ses frères qui le

contraint à gérer la propriété familiale . Il parcourait ses domaines emportant son Virgile

bien annoté en poche ( j' ai toujours son exemplaire ) Il épousa Marie Chanudet ,sa voisine

une paysanne comme disait son fils aîné . Elle savait à peine lire et écrire mais eut 7 enfants

robustes :Théophile ,Prospère-Patrocle ,Eugénie ,Hubertine , Delphine , Marie et Rosalie.

allier-043R.jpg

 

 

 Voici Tilly tel qu' apparaît aujourd'hui cette propriété . C' est une maison somme toute modeste

mais qui à l' époque de Théophile Auclert possédait un salon et une salle à manger assez

luxueux pour que ma mère s' en souvienne cinquante ans plus tard .

Dans les biographies d' Hubertine Auclert j' ai vu des détails qui me semblent inexactes .

Jean baptistes et par la suite Théophile furent maire de St Priest en Murat et non de Tilly

qui n' était qu' un lieu dit .

Quand à Hubertine il est dit qu' elle passa son enfance et sa jeunesse au couvent . Son

père donna à ses fille la même éducation qu' au garçons , leur enseignant le latin et un peu

de grec . Puis les filles étaient confiées aux soeurs Perard qui à Montluçon tenaient un

établissement d' éducation pour les jeunes filles de famille . Il est possible que à la mort du père

Théophile usant de son droit d' aînesse se soit débarrassé de son frère en l' installant à

MONTMARAULT à quelques kilomètres  ;et de sa soeur en l' envoyant au couvent jusqu' à sa

majorité

Une remarque quant à la période de formation d' Hubertine ,qui n' est sans doute pas sans

influence sur sa méfiance vis à vis des hommes .Ce sont les conflits qu' elle connu avec son

frère  Théophile .

A la mort de son père, Théophile devient chef de famille et prend le controle de sa mère ,de ses

cinq soeurs et de la fortune familiale . Hubertine vit à Tilly au moment de la mort de son père et

se rapproche de sa mere avec qui s' établit une complicité ; c' est ce qui déplaît à son frère qui

l' envoie au couvent jusqu' à sa majorité . Une fois majeure il lui faut plusieurs années pour

récupérer sa part d' héritage qui lui permettra l' indépendance .

Ce Théophile est resté un personnage dans la mémoire familiale  Ce fut l' Oncle Théophile qui

sans enfant faisait miroiter son héritage à ses nombreux neveux. les manipulant suivant les

circonstances . Tous les six mois il repassait devant  notaire pour modifier son testament .

Quant à Tilly c' est maintenant un G A E C  situé le long de l' autoroute A 71

 

voici un lien ou vous pouvez découvrir la tombe d' Hubertine au Père Lachaislink

et toujours   HUBERTINE AUCLERT pionnière du féminisme 

Geneviève Fraisse et Steven C.Hause à qui on doit la redécouverte des féministes françaises 

  http://www.genreenaction.net/spip.php?article5597

Repost 0
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 11:24

Je vous ai narré mes retrouvailles avec le ST francois de Jenzat , maintenant je tente

de vous montrer les autres fresques de cette  église St Martin de Jenzat;

De St Martin je n' en ai pas vu ,beaucoup de fresques du coté Est ,coté choeur ont

disparu gommées par les siècles ,seulement des traces ,alors il y avait peut etre un

St Martin . Non ce que je veux vous montrer ce sont les décors des bas-cotés Nord

et Sud . Les murs des collatéraux sont garnis de peintures à la détrempe représentant

en 24 panneaux sur plusieurs rangées la passion de Jesus et la vie de ste Catherine.

C' est donc un ensemble de représentations qui d' image en image déroule la chronologie

d' un récit ; On a beaucoup dit que ces peintures murales utilisaient les mêmes règles

que la B D de nombreux siècles après . Autour des panneaux les inscriptions donnent

des indications au spectateurs ..qui savent lire .Pour les autres la tradition orale devait

permettre de donner les explications nécessaires ,et il y avait le rôle des clercs ,détenteurs

officiels de cette connaissance . On a dit que ces représentations sont naïves . Je trouve

qu' elles sont  pourvues d' un certain réalisme , surtout dans la représentation des personnages,

leurs attitudes , l' expression des visages . Ces qualités devaient permettre d' étayer les

récits des commentateurs ; En voici des exemples .

 

allier-035.jpg

 Cette série débute par ( en haut à gauche )  le suicide de Judas Il est rare que le suicide soit

représenté dans l' iconographie religieuse . Judas s' est pendu et ses viscères sortent de son corps.

Sur son coté droit son âme est emportée par un démon. Ce qui est remarquable c' est le panneau

peint à la gauche de celui ci mais sur un autre mur : il figure Judas rendant les trente deniers fruit

de la trahison.

allier-025.jpg

 

allier-024.jpg

 

Pourquoi autant d' importance donnée à Judas ? Il figure par son suicide au début de la suite

figurant la passion du Christ ; ON peut remarquer qu' il se pend à un olivier et que sur la gauche

se dresse un petit chêne ...un symbole ? Dans la scène ou Judas restitue les pièces ,il les lance

aux pieds de cinq personnages qui sont à l' évidence des notables ; un est mitré . Représente t il

 un membre du sanhédrin vêtu en évêque de l' église chrétienne ?

 

Coté nord l' entrée du Christ à Jerusalem  que j' ai photographié sur un panneau assez dégradé .

 

 allier-019.jpg

 

 

néanmoins les couleurs en sont encore vives et il a été utilisé du vert  Dans toutes ces oeuvres on

peut admirer la qualité des drapés . A remarquer le choix de la construction :le groupe à gauche

le Christ et les apôtres, sur la droite dans un plan plus lointain la porte de la ville ; entre les deux un

pont et des personnages . Ils sont de moindre importance et plus éloignés ce qui justifie leur petite taille.

Un est grimpé dans un arbre et casse des branches qui sont placées sur le passage de Jesus , un autre

étale sa tunique sous les pas de l' âne. ( le petit de l' ânesse  Jean 12-14 ) Si je reste admiratif de l'

expressivité de certains visages, de l' élégance des drapés , certains fâcheux me diront que ces peintures

sont tardives ,15 ème , et qu' il n' est pas étonnant qu' elles soient plus élaborées que celles d' époque

romane . Qu'importe si le charme opère.

 

Revenons au coté sud ,celui de la passion où se trouve la mort de Judas ; c' est le mur où les peintures

présentent le meilleur état de conservation .   un livre d' images ;la lecture s' en fait de gauche à droite

et de haut en bas , comme une planche de B.D. C' est different d' un chemin de croix ,où c' est le cheminement

du spectateur qui crée la chronologie . Ici l' observateur est immobile et c' est son oeil qui se déplace ,gauche droite,haut,bas suivant le déroulement de l' histoire .

Jesus devant Pilate   le couronnement d' épines   La montée au Calvaire   Le Crucifiement   Le coup de lance

Le déclouement  La Vierge de pitié (Pieta)   La mise au tombeau  La Résurrection  La descente de Jesus aux

Limbes ....les deux derniers panneaux étant sur le bas du mur sont assez effacés.

 

  allier-032xf.jpg

 

Ici la Vierge de pitié . La construction du groupe penchée sur le corps du Christ suit un mouvement dans

leur immobilité . Les visages sont orientés vers le haut du corps du Christ ,qu' ils entourent et protègent .

La Vierge plus affligée est plus penchée que les autres . Madeleine la blonde tient un vase d' aromates.

parmi les personnages Nicodème et Joseph d' Arimathie qui ne sont pas saints , ne portent pas l' auréole

et se situent aux extrémités de la composition . Juste à droite de ce panneau : la mise au tombeau . Ce sont

les mêmes personnages dans la même mise en scène . Cette figuration semble redondante . Pourquoi  deux

peintures très semblables alors que toutes les autres  présentées sont toutes très originales . De plus

ce tableau n' es pas de la même main , les expressions des visages sont plus figées ,moins expressives,

la musculature du corps du Christ est traitée différemment . Qu' est ce que ce panneau apporte au récit et

à l' équilibre de l' ensemble ? je ne saurai vous répondre .

 

allier-033xv.jpg

 

Si vous n' êtes pas saturés d' icônes religieuses voici la légende de Ste Catherine d' Alexandrie

D'abord une vue générale de l' ensemble des peintures .

 

allier-017-copie-2.jpg

 

Comme vous le voyez la partie basse présente un moindre état de conservation .Voici une photo du plus

grand panneau représentant la fustigation de Catherine et sur sa droite son renfermement .On peut en effet

montrer sur la même image deux épisodes consécutifs .

 

allier-036s.jpg

 

La scène est assez réaliste ,la sainte nue et ne portant plus que sa couronne est fouettée par le bourreau ,

sous la surveillance de l' empereur .Le fouet à plusieurs lanières plombées laisse des marques sanglantes

sur tout le corps de la sainte .

 Dans la partie gauche elle est enfermée dans un cachot et consolée par deux anges , à l'extérieur trois

 personnages en prière dont l' impératrice Faustine .

 

Cette église offre aux visiteurs des peintures sur les colonnes les chapiteaux et les voûtes , ce qui en fait une

des églises  peintes les plus intéressante du Bourbonnais . Ici le décor géométrique d' une voûte .

 

  allier-010R.jpg

 

 

Vous pouvez également admirer un jubé gothique du 15 ème siècle . il est de très

beau chene  ,ce chene de l'allier qui est parmi les plus beaux avec celui d' Alsace ,

et celui de Bourgogne .

.

 

allier-037R.jpg

 

 

Et la porte du baptistaire ,belle sculpture de noyer du 16ème " St Jean le Baptiste et le Christ "

 

allier-023R.jpg

 

Je vous souhaite une bonne visite des Eglises Peintes du Bourbonnais.

 

BIBLIOGRAPHIE : Les Eglises de France   Allier

ouvrage de Marcel Gérnemont  et Pierre Pradel

publié en 1938

vous pouvez le trouver sur le net

c' est un excellent ouvrage très exhaustif  ; il ne doit pas exister plus complet et plus serieux

le texte et les plans d' édifices est repris en copié collé sur les panneaux explicatif à

l' entrée des monuments . Attention il y a des modifications que les auteurs des panneaux

n' ont pas pris soin d' actualiser , ainsi à  Vicq il est  annoncé un auvent de bois du 17ème  ,

comme dans l' ouvrage , alors qu ' il n' existe plus depuis belle lurette .

allier-083.jpg

 

Repost 0
13 février 2013 3 13 /02 /février /2013 13:08

14 fevrier St Valentin , la grande foire destinée aux amoureux ; à part le coté marketing

c' est un évènement sympathique . Cette fête des amoureux( pas de l' amour)  avant c' était

seulement celle des célibataires , comme à son habitude c' est un culte païen ,un avant goût

de la montée de seve du printemps une célébration de la fertilité qui a été christianisé, aseptisé

édulcore . Et on a sorti du chapeau un saint obscure ,un martyre du IIIème siécle .Pour le même

 prix il y a deux st Valentins et trois lieux où se trouveraient ces reliques.

   Dublin église des carmélites

   église de Roquemaure dans le Gard

   église St Pierre à St Pierre du Chemin

C' est pas parce que ce saint est un peu bidon qu' il faut vous exonérer d' offrir un bouquet

un parfum, un bijou,ou quelque douceur à l' être aimé .

Quant à moi je préfère sacrifier à Venus.

 

Il est néanmoins un personnage, historique lui , qui me semble mieux représenter le couple

amoureux : c' est Abélard et son Héloîse.

Pierre Abélard (1079-1142) était un jeune-homme brillant ,philosophe théologien et poete,

un des intellectuels les plus important de sa génération .

 

images.jpg

 

Ce jeune clerc est choisi par FULBERT chanoine de Notre-Dame comme précepteur de la jeune

 nièce de ce dernier. Les deux jeunes gens s' aiment avec passion . Ils sont surpris par l' oncle

chanoine . Scandale, Fuite de amants , Heloise accouche d' un Garçon qui est prénommé Astrolabe

(cela ne s' invente pas).

 

Billardet_Abelard.jpg

 

Heloise et Abélard reviennent à Paris où un mariage est célébré discrètement .

 Mais Fulbert veut se venger ,il rend public le mariage pour détruire la carrière d' Abélard et

surtout il envoie deux truands pour punir Abelard ,ce dernier est émasculé . Le scandale est

énorme et remonte jusqu' au roi .

Les deux malfrats sont condamnés à l' émasculation plus les yeux crevés. Quelle époque.

Fulbert est suspendu dans sa charge et son bénéfice pendant deux ans.

Héloise prend le voile à Agenteuil

Abélard se retire dans un monastère à St Denis.

Pierre Abélard sera un des théologiens et philosophe les plus original de son temps  se trouvant

souvent opposé à ses contemporains.Il nous reste une quantité impressionnante de ses écrits.

Le plus original à mon goût c' est Historia Calamitatum Epistola ,Une auto -biographie qui conte ses

amours avec Heloise . Est ce la première "confession" de la littérature française ?

 

thabelard.jpg

Durant des dizaines d' années les deux anciens amants entretiennent une correspondance

tendre et intellectuelle. En 1817 les ossements des deux amants mythiques sont réunis au

Père Lachaise sous un monument néo-gotique.

 

Ce couple d' amoureux malheureux n' est il pas apte à symboliser tous les amants?

Aussi il me plaît à imaginer un procès en béatification (anti-chambre de la sanctification)

du couple   Héloise et Abélard . Suite à des guérisons miraculeuses de mal d' amour sur la

montagne Ste Geneviève des fouilles seraient entreprises . Fortuitement serait  mis à jour

un  réceptacle contenant des testicules momifiés qui se révélerait ayant appartenu à Pierre

Abelard .Un reliquaire serait alors commandé à un fameux orfèvre qui officie place Vendome.

J' imagine un réceptacle de cristal de roche pour contenir les précieuses gonades , circonscrit

par un ensemble de colonnes, supportant un faît à deux pentes, lui même surmonté d' un coeur

symbolique serti de pierreries. Il faut alors imaginer les milliers de pèlerins qui se rendraient sur ces

 lieux ,les marchands ambulants et colporteurs proposant médailles et amulettes .

Assez dégoisé ,écoutons plus tot tonton Georges qui parle du supplice d' Abélard dans moult chansons.

 

 

 

Repost 0
1 mai 2012 2 01 /05 /mai /2012 10:43

Plus encore cette année ,de tout bord on tente de s'accaparer la journée

du Ier mai .Alors un peu d' histoire......

Aux Etats Unis le 1er mai 1886 est une journée de revendication, les ouvriers

débrayent en grand nombre et réclament la journée de 8 heures .A Chicago les

choses se passent mal ; il y a 3 morts le 3 mai et lors d' un face à face police-

manifestants, une bombe explose faisant 15 morts dans les rangs de la police.

8 syndicalistes anarchistes sont jugés :3 condamnations à perpete et 5 pendaisons.

Sur une stèle commemorant à Chicago ces exécutions il est gravé:

Le jour viendra où notre silence sera plus puissant que les voix que vous étranglez

aujourd'hui..........

 

En Europe en 1889 la Seconde Internationale Socialiste réunie à Paris décide  que

le mai sera dans tous les pays un jour de revendication des travailleurs .

 

1er mai 1891 à Fourmies la troupe tire sur la foule des manifestants faisant 10 morts.

C' est sans doute cet evenement sanglant qui associe dans la mémoire ouvrière les

revendications ,le drapeau rouge et la répression dans le sang.

fetedutravail1936.jpg

 

1er mai 1936 énorme manifestation populaire entre les deux tours des législatives qui

verront le triomphe du Front Populaire  et le gouvernement BLUM.

 

1941 sous l' Etat Français il est institué une Fête du travail et de la concorde sociale

et le 1er mai est pour la première fois un jour chômé....L' initiative en revient au secrétaire

d' état au travail ,un certain Roger Blain ancien dirigeant de la C.G.T.

 

Avril 1947 le gouvernement issu de la Résistance institue le 1er mai férié et payé.

 

 

Et Jeanne d' Arc ? Avant qu' elle ne soit prise en otage par le Front National elle fut objet

de nombre de récupérations tout au long du 19 ème siècle héroïne nationaliste ou sainte.

Jeanne est aussi des nôtres...On ne laïcise pas les saints ;affirme l' évêque d' Avignon

 

Sous Vichy Jeanne est aussi utilisée comme jeune femme, rurale,bonne catholique,brûlée

par les anglois.Pour les amateurs d' iconographie une photo d' une affiche de cette époque.

 

jeanne-d--arc.jpg 

 

Et le muguet dans tout cela?

Ce serait Charles IX qui en 1561 aurait le jour du 1er mai offert un bouquet de ces fleurs

aux dames de la cour.

 

img171.jpg

 

Ainsi voici un cocktail de printemps Jeanne d' Arc avec son bouquet de muguet enveloppée

 dans un drapeau rouge. 

Repost 0
10 avril 2012 2 10 /04 /avril /2012 16:26

 

Dans notre univers de l' image on ne peut concevoir un monde sans images

ou tout au moins où elles soient très rares. Pourtant il y a seulement 60 ans ces

images étaient tellement peu courantes que les bon-points distribués par les

instituteurs étaient des récompenses prisées.Aujourd'hui je suis tombé sur une

boite de plaques utilisées dans la lanterne magique qui a enchanté ma prime

enfance.lanterne-magique.jpg

ce sont des figures en couleur peintes sur des plaques de verre; l'appareil de projection

rudimentaire utilisait une bougie ou une lampe à pétrole comme source lumineuse.

Le système optique comportait un diffuseur et une lentille. La projection se faisait sur

un drap accroché au mur. Il fallait beaucoup d' innocence aux spectateurs pour s'émerveiller

devant ces formes colorées.

Je vais vous présenter quelques fractions de plaques pour que vous jugiez sur pièce.

scan-1-copie-1.jpg

cette scène présente une femme fouettant un enfant ,est-ce Mme Fichini "corrigeant Sophie?

c' est une plaque d' époque Napoléon III qui est peinte à la main ;les autres plaques que je vous

montre utilisent d' autres techniques.

scan-3.jpg

Ici une version de Mme Biquette les biquets et le loup ;Ce sont des transferts ,des dessins et

des textes qui sont colorés par la suite manuellement ,ce qui permettait déjà des productions

en série. C' est un peu la même technique que celle utilisée pour décorer les porcelaines de

cette époque.

Ces plaques sont proposées en série d' une dizaine permettant de conter une histoire. Ainsi

je puis vous montrer :Pierrot et Pierrette ,Polichinelle et Robin Crusoe.

scan-5.jpg

Robinson sauvant Vendredi des anthropophages.

Ces récits sont très moralisant ,les bons sont récompensés ainsi Pierrot peut épouser Pierette:

scan-7.jpg

et les méchants sont punis : le loup tombe dans la cheminée et Polichinelle qui bat sa femme

et la fait pleurer va lui rôtir en enfer.

scan-4.jpg

 

 scan-6.jpg

 

Par la suite les plaques ne furent plus coloriées à la main ,mais on utilisa alors le même

procédé que celui des chromos.en voici deux exemples.Des scènes de cirque très 1900

et des vues "humoristiques" associées par paire .La deuxième vue présentait la chute de

l' histoire.

scan-8.jpg

 

scan-9v.jpg

un lien vers l' histoire de la lanterne magique...encore une louche de nostalgie link

 

lanterne-magique-copie-2.jpg

Repost 0
10 février 2012 5 10 /02 /février /2012 14:55

dieu-le-veut.jpg

 

Aujourd'hui beau soleil d' hiver mais comme j'écris en titre rien de nouveau.

A l' automne 1095 le pape Urbain II en délicatesse avec la curie romaine,

promène sa tiare du coté de l' Auvergne.Dans ce contexte de fin du monde

où l' on attend la fin des temps sans avoir connaissance du calendrier Maja,

Il a quelques soucis  avec le corps ecclésiastique et impose des réformes.

Ces réformes: la lutte contre la simonie ;' ce n' est pas un truc cochon c'est

l'utilisation du pouvoir dans la hiérarchiede l' eglise pour en tirer des profits

pécuniers....abus de biens sociaux ,prise illégale d' intérêts,conflits d' intérêts

....tout cela c' est de la simonie.

Autre source de corruption que doit combattre l'Urbain c' est le nicolaîsme:

là c' est plus cochon :c' est la débauche ,les moeurs dissolues qui sévissent

dans le clergé régulier autant que séculier.

Toutes ces préoccupations vieilles de près d' un millénaire ne semblent elles

pas très actuelles?Pas seulement dans le clergé mais chez tous les actuels

détenteurs du pouvoir. Mais l' histoire ne se répète pas du moins,espérons le.

Car c'est un peu pour faire diversion qu' Urbain II  précha l' appel à la croisade,

ce jihâd ,qui laisse encore ses marques aujourd'hui 

 

croisades.jpg

Repost 0
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 08:16

vous pouvez trouver maintenant sur la toile de nombreuses biographies d' Hubertine Auclert

En les recoupant voici le condensé que je vous ai mitonné.

Elle est née  à St Priest  en Murat un petit village de la Combraille,partie du Bourbonnais (Allier)

dans une famille bourgeoise.

Bourgeois vient de bourg et désigne ses habitants ;au19ème le bourgeois est celui qui ne

travaille pas de ses mains. Ces Auclert vivant depuis déjà deux siècles sur les terres de

Tilly ne répondaient pas à ces critères: ils étaient des ruraux et ne dédaignaient pas le travail

manuel. Jean Baptiste Auclert, le père d'Hubertine était une sorte de hobro républicain ,mais

vraiment atypique. Jugez  vous même ,destiné à une vie dans les ordres,il fut sorti du séminaire

par l' épidémie de Choléra qui emporta son père et son frère ainé ;il se retrouva de fait à

la tête du domaine et dut assumer son rôle de riche propriétaire. Il garda de son séjour au séminaire

 le goût de l' étude ; surtout il essaya de le communiquer à ses enfants même aux filles ce qui était peu

courant.On racontait (peut  être une légende familiale) qu' il poussait sa charrue en déclamant les

Bucoliques.J' ai dans mes bouquins le Virgile couvert d' annotations qui lui a appartenu.
Donc Hubertine a vécu son enfance dans une famille nombreuse (2garcons et 5filles) issue de

 propriétaire terrien,de ruraux,mais dont les préoccupations étaient autres que celles de leurs voisins.

Les biographes d' Hubertine disent qu' elle a été élevée dans un couvent de Montluçon.

Il semble que pendant un temps tout au moins elle fut confiée aux soeur Perard qui tenaient

pensionnat à Montluçon ,et ou toutes les jeunes filles se retrouvaient pour acquérir la connaissance

de la broderie et de l' aquarelle.De ses jeunes années se transmettent deux anecdotes qui

n' ont pas grand intérêt mais donnent des indications sur le caractère de la petite Hubertine.
Un jour donc,alors qu' elle était dans ce pensionnat elle coupa en morceaux le napperon

qu'elle avait mis des mois à broder ,parce que la maîtresse d' ouvrage était passée devant

elle sans la féliciter.....

On raconte aussi que adolescente elle avait dépensé toutes ses économies pour faire

installer un drapeau rouge un 14 juillet sur la maison d' un vieux royaliste.

Il est un fait qui a aussi déterminé le caractère et les combats d' Hubertine, c' est son frère.

Théophile Auclert ,l' aîné de la fratrie,à la mort de son père, devient le chef de famille.Il était

autoritaire et avait restauré en sa faveur le droit d' aînessene concédant pour ses soeurs qu'

une dote au moment de leur mariage. Hubertine eut à s'opposer à ce frère pour récupérer

sa part d' héritage et pouvoir ainsi vivre son indépendance à Paris. Ce conflit l'a peut être conforté 

dans sa défiance des hommes.

  On peut s' interroger sur les chemins qui ont conduit Hubertine Auclert de la ferme familiale

aux salons parisiens. Bien sûr elle trouva de suite sa place auprès de Léon Richier et Maria

Deraismes ,figures marquantes en ces années  1875 80 de la défense des droits des femmes.

 

pour la biographie d' Hubertine Auclert vous pouvez vous reporter à celle de Steven C.Hause

universitaire americain un expert du feminisme en France. Un résumé est publié traduit

en présentation de Hubertine Auclert Pionnière du Feminisme link

 

Je noterai seulement que de la vie d' Hubertine tout entière consacrée à la cause des femmes

on peut distinguer   les écrits et les actions politiques;encore que ses écrits soient des actes

politiques.

Les écrits ce sont les discours et les articles , dans les journaux qu' elle a dirigé la citoyenne et

             ceux avec lesquels elle a collaboré comme le Radical ou elle tiend une tribune pendant

près de trente ans .

Vous pouvez lire le discours prononcé à Marseilles en 1879 devant la  Fédération du parti des

travailleurs socialistes de France link

il résume assez bien les idées que défendra Hubertine Auclert jusqu' à sa mort.

Dans ses écrits il faut surtout lire les Femmes Arabes en Algérie ,récemment réédité .Je vous

en ferai une présentation dans un prochain article. LES FEMMES ARABES EN ALGERIE - HUBERTINE AUCLERT

 

Action politique:  les petitions   Pour se faire entendre elle fera circuler des dizaines

de pétitions qui aboutiront à l'assemblée nationale,cette assemblée qui dénie tout

droit politique aux femmes.      

Elle organise en 1885 la plus grande manifestation féministe jamais vue à paris

  Elle était néanmoins très attachée à la légalité et souvent ses revendications reposent

sur une lecture du droit .Elle mena un certain nombre de procès souvent jusqu' au Conseil

d' Etat ;elle les perdit mais obtint par là une relative célébrité.

 

Beaucoup de ses actes durant cette trentaine d' années peuvent être rattachés à ce que l'on

appelle de nos jours agit prop ,ce sont des provocations destinées à être relayées par les

media afin de faire connaître des idées et les rendre familières.

Mais ces actions, si un siècle après, sont jugées comme ayant fait avancer la cause des femmes

elles ont contribué à ce que Hubertine Auclert se trouve isolée et tenue à distance par la plus part  des

 partis de gauche et des associations féminines.Quand on voit les photos d' Hubertine on s'

interroge :comment cette bourgeoise très digne a  pu être jugée derangeante  ,trop extrémiste

par ses contemporains . Elle d' ailleurs a refusé souvent de tenir des rôles importants dans des

ligues et des partis car elle les trouvait trop timides dans leurs revendications suffragistes.

Voici quelques exemple d'actions provocatrices et médiatisées qui furent son oeuvre.

Trouble dans les mairies lors de cérémonies de mariage

Manifestation devant l' assemblée nationale pour brûler le code Napoléon

Demande d' inscription sur les listes électorales

présentation comme candidate aux élections municipales

refus de payer l' impôt(n' ayant pas le droit de vote les femmes n' ont pas le pouvoir d'en controler

la dépense)

elle s'attaque aux urnes et en pietine le contenu

 

sufragettes

Voyez elle avait atteint son but ,la couverture d' un journal populaire à très grand tirage.Cette

présence médiatique lui permetant de rappeler ses revendications. Mais ces actions lui

 valurent moqueries et dérision ,même du fait des progressistes.Pour elle et ses complices

on inventa l' étiquette de suffragette,elle qui se disait suffragiste et qui revendiquait la paternité

(on devrait dire maternité) de "féministe" Mais un siècle plus tard qui se souvient d' elle ?

Je pense que sans les recherches des universitaires U.S. ,son souvenir aurait disparu

aux oubliettes de l' histoire. Depuis 20 ans se manifeste un regain d' intérêt des historiens et

 des chercheurs qui tente de lui redonner la place qu' elle mérite dans le combat des femmes.

Repost 0
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 13:43

Quoi de commun entre ces deux personnes?

peu de choses car tout les oppose

Ils sont tous deux de ce monde d'avant guerre (celle de 14)

leur vie est tout entière orientée vers l' action politique

et la promiscuité de deux livres sur mon bureau

en vert doré sur tranches la France Juive de DRUMONT

en rouge orangé format de poche Hubertine AUCLERT Pionnère du féminisme

 

voyez c' est la carpe et le lapin pas question de les associer,leur seule proximité

se trouve dans celle de ces deux ouvrages sur une table.

 

Le lapin: DRUMONT c'est le chantre de l'anti-sémitisme.De l'anti sémitisme et de

l'anti-maçonnisme et par conséquence anti républicain et puis aussi anti réformé

"un protestant est à moitié juif",anti étranger, anti autre.Ce discours nauséabond

a malheureusement des échos contemporains.C' est le même que celui de Minute

ou Rivarole,

La France Juive se déclare "essai d(histoire contemporaine" rien que ça!

Malgré les notes en bas de page ces écrits n' ont rien de rigoureux...C'est un

pamphlet à visée politique à une époque où on ne craignait pas la calomnie

 l' outrance et le harcellement .Là ce qui surnage c' est la haine

On  trouve nombre d' exemples de ces qualités d' historien dans la partie ou il retrace

"les juifs dans l' histoire de france" Il reprend une rumeur ,meurtre rituel d' un enfant

chrétien par les juifs de Munich en 1285 ;la rumeur est authentifiée par le fait que à

la suite il y eut un massacre des juifs en représailles. Les conséqences autentifient

les causes.....

le plus magnifique est l' empoisonnement des puits par les juifs en association

avec les lépreux....cela en accord avec le roi de Grenade et le sultan deTUNIS

Voila dénoncé le complot :juifs,musulmans,lépreux contre la chretienté afin de

les éliminer par la peste.

C'est curieux: ces rumeurs d'infanticides et d' empoisonnement de puits se retrouvent

 au cours des siècles ,accusant  telle ou telle minorité indésirable.

DRUMONT.jpg

comme vous le voyez les démonstrations de Drumont sont illustrées de documents

indubitables.L' ouvrage est même très généreusement illustré, ces gravures venant

éclairer et autentifier le propos .il est une notation savoureuse au bas de certaines

gravures (d'après dessins authentique de l' époque)!!!!!

Mais cet ouvrage est un énorme pavé,près de 1000 pages,et si c' est une accumulation de

 dénonciations haineuses,et une merveille d'amalgames. Il faut lui reconnaître

certains mérites.C'est une collation de toutes les rumeurs qui circulaient à la fin de ce XIXème

et elles sont assemblées en un système qui va influer sur tout le discours anti-sémite du

siècle suivant.C'est un état de l' opinion d' une partie de la population (faire un détour par

Octave Mirbeau pour voir décrit dans les milieux populaires l'influence de Drumont)

Et puis tout n' est pas à rejeter parce que ça pue!! Certaines informations qu' il rapporte

sur la collusion des milieux politiques et des financiers a une résonance qui le rend toujours

 actuel.Les pages sur la guerre du Tonkin par exemple.Cette guerre lointaine au coût

exorbitant et aux 10 000 morts n'aurait profité qu'à quelques personnes proches du pouvoir.

Cela aussi est toujours très contemporain.Ce n'est quand même pas pour cela que je vais vous

recommander la lecture de Drumont !!!!!!

 

 c'était le lapin.... 

Quant à la carpe: Hubertine Auclert ; rien ne justifie cette comparaison,elle qui était tout sauf

muette.        . link   biographie d' hubertine Auclert            autre lien   link  vers Alternative Libertaire

uhe excellente analyse des débuts et des difficultés du féminisme en France Il donne comme

majeur le discours d' Hubertine Auclert à Marseilles au congrès Ouvrier de 1879

que ne mentionne pas la biographie précédente

  640x478_2703_vignette_web-Hubertine-Auclert.jpg

pour tout vous avouer Hubertine Auclert "la Tante Hubertine" comme la nommaient ses neveux et nièce

ses petits neveux et petites nièce...ses arrière petits neveux   ETC fut la pièce scandaleuse de la

famille.Mais si pour ses contemporains (frères et soeurs) elle était objet de scandale...amusé

 dès la génération suivante elle était devenue une icone ,un modèle ,surtout pour des générations de

"filles Auclert"cultivées et indépendantes.

L'oubli est passé sur la vie et les actions de la Tante Hubertine et on ne parlait plus d' elle que dans

les repas de famille...elle eut bien une mention dans le Deuxième Sexe de S de Beauvoir...

Et puis peut être est ce les centres d' ETUDES FEMININES des universitéqs américaines qui

ont reveillé l' intéret pour  Hubertine

les ouvrages de Steven C Hause spécialiste des féministes français à partir de1984

et son Hubertine Auclert,the french suffragette (Yale 1987)ont relancé l'interet des historiens

pour ces feministes françaises dont Hubertine.

Depuis le début de ce siècle elle est même ressortie des oubliettes ,pour preuve les 486 000

résultats quand on tappe  "Hubertine Auclert" sur google

 Et quel rapport avec Drumont...aucun ...ce sont plustot des contraires.

Un homme    une femme

un royaliste     une republicaine

un piler de notre ste mère l' Eglise     une anti clericale et athée convaincue

le culte de la haine              l' amour et la défense des plus faibles

l'ombre                                   la lumière

 

 

ET POURTANT!!!!

en étudiant de plus près la biographie d' Hubertine Auclert j' ai découvert un fait improbable

et pourtant qui a eu lieu.Non seulement elle a rencontré Edouard Drumont mais elle a collaboré

brievement en 1894 à son journal La Libre Parole. N' est ce pas incroyable moi qui pensais que

c' était l' association de la carpe et du lapin et qu' ils ne pouvaient cohabiter que sur mon bureau.

Son biographe Steven C.Hause parle quant à lui d' incomprehensible collaboration.

Repost 0
20 août 2010 5 20 /08 /août /2010 04:18

Je ne vous parlerai pas de l' année 1944 ou je suis né sur les bords de l'Allier à la Pergola.

C'était des temps déraisonnable ,une époque trouble ou le vieillard hydrocéphale et sa clique

préparaient leur départ pour une Germanie sous le feu des bombes.

Néanmoins je vous livre une photo de ma collection perso montrant la sortie de l' hôtel du Parc

 

arVichy422.jpg*

De cette époque il ne reste que peu de témoins . Le grand musée et institut de recherche sur

l'ETAT Francais et la collaboration qui aurait eu comme but d' aider les historiens et d' exorciser

les vieux démons n' a jamais trouvé ici de promoteur assez courageux.

La guerre passée Vichy, qui n' avait pas connu de destructions ,qui n' avait pas été rasée comme il

en avait été question (on ne rasait que quelques femmes qui avaient fricoté avec les boches);

Vichy donc retrouva sa splendeur d'avant-guerre. Oh seulement un petit séjour au Concours hippique

pour les moins chanceux ou les plus marqués des collabos et des trafiquants de tout poil. Drôle d'

épuration où il était de bon ton d' avoir passé quelques jours au concours hippique.

Vichy oublia bien vite cette époque et les hôtels transformés en ministères redevinrent hôtels.

Déjà le grand Casino n' avait plus souvenir d'une certaine assemblée nationale qui votait la

fin d' un monde.Les spectacles les concerts les jeux reprenaient au Grand Casino et dans les autres

 nombreux lieux de plaisir : Petit casino,Casino des Fleurs Alhambra ,villa Stauss puis l'Elysee Palace.

Les curistes et les amateurs de villégiature  , étaient au rendez-vou Au mois d'août à l' époque du Grand Prix

 il ne se trouvait plus une mansarde à louer.Les vieux Vichyssois parlent volontiers de cette

époque  avec nostalgie. Vichy avait des hôtes de marque et chaque jour un entrefilet de la Montagne

donnait les noms des plus célèbres et des plus fortunés:  des rois déchus des sultans des émirs de riches

bresilens ..des officiers américains qui venaient de Chateauroux pour faire leur golf dans des Cadillac

 Studbaker ou Chrisler de couleur pistache, jaune paille ou bleu ciel....et touts les "coloniaux"  les fonctionnaires

 et les possédant de notre Empire. Ils venaient pour soigner leur foie et pour les plaisirs.

C' était une ville de plaisirs ou dans une époque ou on se plaisantait pas avec la licence tout était permis.

Il y avait des bordels officiels et des plus discrets D'ailleurs la Chaumière face à la passerelle des courses

 est restée accueillante bien après la loi Marthe Richard .Certaines maisons étaient plus spécialisées

homosexuels et zoophiles.Il y avait des centaines d' indépendantes ,des femmes seules qui prenaient

une petite chambre dans les combles des palaces avec les domestiques.Les concierges de ces palaces

"les clefs d' or" avaient leur petit carnet ou étaient notées les adresses ,adresses d' hiver et en saison,des dames

pour lesquelles ils opéraient leur entremise.A cette prostitution plus ou moins organisée  il faut ajouter les

 boites de nuit,les cabarets avec leurs "danseuses" et les petites maison de rendez vous dans la campagne

 à proximité de la ville.

Et les rues de Vichy sentaient les parfums de luxe et le crottin.   Personne n' avait pensé aménager le Château des

Brosse (l'ancien q g de la milice ) en temple du sado masohisme.Là c' est mon mauvais gout et mon mauvais

 esprit (comme disaient les curés ) qui reprends le dessus.

Et Dieu dans tout ça ?Il avait ces représentants nombreux. Trois paroisses avec des archi-pretres  des vicaires et moulte sous ordre. Il y avait les institutions d'éducation confessionnelles mais ce qui frappait dans les

rues de Vichy en été c' était le nombre de religieux et religieuses :des franciscains avec la robe de bure les san

dales et la corde ,les austères dominicains et les soeurs de st Vincent de Paul qui ne passaient pas

 inaperçues avec leur cornettes qui les faisaient ressembler à des oiseaux.Il y avait la maison de missionnaires

 pour accueillir ses soldats du bout du monde.Beaucoup ,et pas seulement les ordres mendiants,faisaient la quête ;dans les bons restaurant vous bénéficiez de soeurs quêteuses entre la poire et le fromage.

L'apothéose c' était quand même la procession du 15 août ou la rue était envahie par les processionnant

qui scandaient des Ave Maria et des Plus Près de Toi  Mon Dieu pendant des heures. Je crois que c'était aussi

 le jour  du Grand Prix (hippique) et pour couronner le tout et apaiser les courroux des cieux: le grand feu d' artifice.

  En ce temps la le stupre et la religion cohabitaient se partageant les miettes du festin.

 

De cette époque il ne reste pratiquement rien .Les décideurs successifs ont fait les mauvais choix qui ont

 transformés une citée du luxe et de la culture en un agglomérat de maisons de retraite ou la seule vie vient

 des commerce de la rue principale style galerie marchande Mais à 19h15 tout est fermé.

Les constructions intéressantes qui faisaient de Vichy une vitrine de l' architecture première moitié de XX

ont été joyeusement démolies.Ainsi ont été livrés aux démolisseurs spéculateurs les établissements

thermaux certains grands hôtels , le casino des fleurs .Heureusement certains bâtiments classés ou

 inscits ont échappé au massacre .UN synbole de ces transformations :le Grand Casino s' appelle maintenant

Opera car il n' y a plus de salles de jeux ; les jeux sont controlés actuellement dans des locaux sans qualités

par le Groupe Partouche.

Que reste t il alors de la splendeur de Vichy? En fait les plus modestes , les Villas construites pendant 50 ans ;

ce sont ces maisons privées qui gardent un peu de l'âme de ce passé révolu.

Pour les concevoir les plus grands architectes avaient rivalisé d' audace.

On trouve nombre de petits hôtels particuliers de ce style hybride fin du XIX ème qui mêle toutes les influences architecturales mais qui aujourd'hui ne manquent pas de charme.on peut voir des constructions art nouveau ,

du néo gothique ,des influences orientales ou des chalets anglo-normands et même du neo flamand .En fait

on arrive à une unité dans cette diversité.

J'insère quelques photos mais c' est un bien pale aperçu ; si l'architecture privée de cette époque vous inteVICHYaout08-040.jpgresse faite un détour par Vichy ce n' est pas loin de l' autoroute A75.

 

 vichy-archi-011.jpgVICHYnov08arc-005.jpgvichy-archi-018.jpg

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VICHYnov08arc-031.jpg

VICHYnov08arc 042

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

VICHYnov08arc-044.jpg

Repost 0

Présentation

  • : Le blog de loup gris
  • Le blog de loup gris
  • : je me promene à pieds en des lieux deserts ou tres frequentés au rythme de mon humeur preferences pour les Cevennes et les Alpes du Sud
  • Contact

Recherche

Liens