Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 novembre 2012 1 26 /11 /novembre /2012 10:43

 

 L' automne dans les garrigues et sur les serres des Cévennes ,c' est la saison des champignons.

C'est dans l' année le seul moment où il y ait affluence dans ces lieux désolés ;surtout si l' on peut

ajouter des châtaignes à la cueillette des ceps et des girolles .

C' est aussi la saison ou de multiples arbustes offrent leurs fruits.

A la fin de l' été ce sont les cornouillers (cornus mars) qui attirent les cueilleurs ,il faut beaucoup de

patient travail pour obtenir quelques bocaux de confiture.

Au hasard de mes promenades j' ai rendu visite à un grenadier de mes connaissances. Cette année

il est couvert de fruits ; je avais déjà admiré au printemps sa floraison charnue ,mais je ne l' avais

jamais vu aussi resplendissant ,décoré d' une centaine de boules rouge orangé . Le grenadier par

ses fleurs et ses fruits est un arbuste magnifique et il est dommage que l' on ne le compte pas en

plus grand nombre dans les jardins et les clôtures.

 

grenades-008-copie-1.jpg

La grenade est un fruit qui ne ressemble à aucun autre , c'est un fruit pour les enfants car manger

une grenade est un jeu . Il faut d' abord ouvrir la peau très dure ,presque une coque ,qui protège la

multitude de graines rouges rangées dans leurs loges .En Provence on nome la grenade migraine

Non elle ne provoque pas de céphalées mais elle contiend dans son enveloppe mille graines . En

fait elles ne sont pas mille mais plusieurs centaines ...comptez les si le coeur vous en dit .

Aussi ce fruit est -il dans toutes les civilisations symbole de fécondité, de grand nombre.

Quelques photos de fruits sur leur arbre.

 

 

 

12-NATURE-nov-007.jpg

 

                                 12 NATURE nov 008

 

  12 NATURE nov 007x

 

    Et une grenade éclatée , le fruit qui s' ouvre libérant ses graines . C' est un sujet que l' on retrouve

depuis l' art chinois jusqu' à Grunewald et Botticelli . Il y a aussi des motifs de "grenade éclatée" dans

l' ébénisterie du 18 ème .

 Le goût de la grenade , chaque graine est enrobée d'une pulpe rosée qui a un goût acidulé.Tous les enfants

ne l'apprécient pas à cause de son acidité mais il en ait beaucoup qui aiment libérer les graines roses

pour suçoter cette chair rose ,concentré de vitamine C

 

grunewald madone stuppacher

 

 

Ici une repro de la Madone à la grenade de Grunewald ,le fruit tenu par l'enfant Jesus représenterait

l' Eglise : une enveloppe contenant une multitude.

 

madone-a-la-grenade_detail.jpg 

                                               La Madone à la grenade de Botticelli (détail)

 

image1.jpg

 

Là je vous présente un autre symbole celui de la grenade arme de combat . La grenade était une

une charge de poudre contenue dans une sphère ?Une mèche sortant par le col permettait la mise

à feu . c'est la similitude de forme qui lui a donné le nom de grenade. Le grenadier ,fantassin  chargé

de lancer la bombe était considéré comme un soldat d' élite ,un brave ;il devait lancer sa charge

explosive le plus loin possible et souvant sautait avec elle.

 

grenade-1erempire.jpg

Ce signe de courage et de bravoure c' est la gendarmerie nationale qui en est affublée; alors qu' ils ne

manipulent plus que les prunes et les amendes.Pour les maniaques des ornements militaires ,cette forme

de grenade n' est pas exactement celle de la gendarmerie qui n' a que 8 flammes c' est celle des grenadiers

d' empire . 

 

Repost 0
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 07:29

voici une idée de randonnée , c'est une balade que je fais plusieurs fois par an chaque fois avec  une flore

et des atmosphères différentes.

C'est une promenade dans le massif de la Fage .Fage cela vient de Fayard, Fagus : le hêtre. Vous pouvez

 chercher il n' y a plus de hêtres ; le massif a été replanté de résineux.

Pour y aller : route  Ganges  - St Hippolyte du Fort tourner à la Cadière ,joli village avec son église romane

prendre la direction Cambo. Attention la route est étroite et on ne se croise pas .Continuer après le hameau,

et grimper dans la foret de sapin jusqu' à ce que votre véhicule considère que le chemin n' est plus à son

goût. Alors continuez à pieds . Vous trouverez un chemin sur la droite qui monte sous le couvert des sapins.

Cette partie de foret plantation dense  de résineux est assez sombre et sinistre ,mais vite on trouve des

chataigniers qui ont rejetédes souches d' une ancienne châtaigneraie ,et ce chemin devient plus aéré

plus lumineux ,avec une vue sur la droite vers la plaine de Pompignan et le Pic St Loup.

Un cormier vous offre ses fruits ,bien sure un peu acides mais riches en vitamine C .

fage-b-003r.jpg

Le chemin qui permettait jusqu' alors le passage des engins forestiers ,se rétrécit et ne

laisse plus la place qu' aux randonneurs (qui sont très rare ,heureusement pour votre guide

misanthrope). La flore s' est modifiée ;maintenant nous progressons au milieu de petits chênes

blanc et d' érables tricolores. Au mois de septembre et durant toute la promenade nous allons

fouler des quantités de colchiques ,érigeant leurs fleurs délicates au bout de tiges graciles.

fage-b-017.jpg

On parvient alors sur un ancien site minier .Il n' en subsiste que des saignées assez profondes

qui permettaient l' excavation du minerais. Il subsiste quelques murs des petits bâtiments ou

logeaient les mineurs. Beau point de vue pour une petite pause.

fage-b-015.jpg

 

fage-b-018.jpg

Continuons à grimper sur ce chemin ;Nous arrivons à une partie abrupte sur quelques mètres.

Alors cherchez sur la gauche ,vous découvrirez la saignée d'une galerie de mine qui conduit à une

sorte de grotte ,naturelle ou résultant des travaux des mineurs...je ne sais. et toujours des tapis de

colchiques

fage-b-025.jpg

après,on continue de monter. Petit arret  la vue est dirigée vers l' est ,nord- est ,par jour de Mistral

on voit le Ventoux .En hiver on le repère facilement, c'est le premier enneigé .

 On atteint bientôt  le sommet de ce (petit) massif ; on se trouve alors orienté vers le nord , en face de nous

 le Liron et au fond l' Aigoual.

fage-b-030.jpg

 

Dans cette partie ou alternent petits bois de chenes ou d' erables et herbages, si vous etes silencieux et que

 le vent vous est favorable vous pouvez croiser des chevreuils.et toujours des colchiques.

Plus haut un cairn  vous indique que vous n' etes pas les seuls à vous promener en ces lieux .Dans cette zone

découverte vous pouvez faire provision de sarriette cet aphrodisiaque méditerranéen dont je vous ai parlé.APHRODISIAQUE ? POIVRE D' ANE POIVRE DES MOINES

Sur la gauche un chemin assez large vous redescend vers celui que vous avez emprunté en voiture.(toujours

prendre à gauche).sur votre droite un beau mur en pierres sèches

fage-b-036.jpg

Mais si vous en voulez encore ; au cairn continuez sur la ligne de crête ,Après quelques minutes vous retombez

sur le chemin carossable. 0 gauche vous retrouvez votre voiture.

A droite au bout d' une vingtaine de mètres on quitte et on trouve sur la gauche un petit sentier qui monte

à l' assault  de la colline. Ici encore une jolie ballade pour revenir toujours prendre à gauche.

Si vous etes néanmoins perdus vous pourrez peut etre trouver quelques champignons et des noisettes

pour survivre.....

Quant aux colchiques ils sont extrêmement toxiques; la colchicine est un alcaloide neuro-toxique alors

pas touche!

 

        C'EST LA FIN DE L' ETE

 

 

Repost 0
29 mars 2012 4 29 /03 /mars /2012 21:16

Aujourd'hui en ce début de printemps je vous propose de me suivre au

pays de ces petits êtres bleus.

Ma ballade prend départ derrière une petite maison,peut être une cabane

de cantonnier.voici le plan d' accès: Montpellier....Ganges...vallée de la Vis

Dépasser Gornies , 2 km et vous voyez sur la droite la petite construction dont

je vous ai parlé.

Ne pas suivre le chemin carrossable au delà de la barrière ,mais le petit

sentier à gauche derrière cette cabane.Voila vous vous trouvez sur l' authentique

sentier des schtroumpf.C' est un ancien chemin muletier emprunté durant des

siècles pour se rendre aux différents mas situés sur le flanc de cette colline.

Il vous faut munir d' un sécateur :c' est pour participer à l' entretien de ce sentier

qui à tendance à se refermer. C'est aussi pour tailler les salsepareilles ces lianes

épineuses dont les schtroumpfs consomment les baies.Il vaut mieux se protéger les

jambes avec un jean,ces lianes ayant tendance à barrer le chemin et griffer les chevilles.

Cette liane épineuse,même les  feuilles son bordées d' épines,escalade allègrement

les arbres les plus hauts ,15 à 20m.Sa floraison a lieu à la fin de l' été,fleurs en bouquets

insignifiantes mais très parfumées.Les fruits:ce sont des baies en grappes qui mûrissent

en hiver.J' en ai cueilli pour décorer les tables de Noël, on dirait des petites groseilles.

mais ces fruits doivent être toxiques si vous n'êtes pas des petits lutins bleus.

nature-001-copie-1.jpg

Le chemin escalade donc le flanc de la vallée décrivant de nombreux lacets,après un

petit Km on parvient au fleurs des schtroumpf :ce sont de jolies renoncules de couleur

bleue,enfin du blanc au violet .Cette fleur se nome en fait, selon les botanistes,hepatica

nobilis :hépatique c' est parce-que sa feuille à trois lobes ressemblerait à un foie.

chemin-des-shtroumf-001.jpg

 

chemin-des-shtroumf-006.jpg

  Puis vous rejoignez le chemin large et carrossable ; le remonter jusqu' au virage et

là, reprendre le petit sentier.On se trouve alors dans la portion la plus construite de ce

sentier :mur de soutènement qui fait parfois 3 m de haut ,autre mur bâti au dessus du

chemin. On se trouve en fait dans une ancienne zone cultivée envahie par les pins.On

devine même les murs des terrasses qui structuraient la pente.Il y a aussi une petite

ruine qui devait être une citerne Certaine zones s'effondrent et dans 20ans ce sentier

 séculaire n' existera plus.Quand on retrouve le chemin large et carrossable,ne pas l'

emprunter et chercher la suite du sentier qui monte sur votre gauche.Après 100m vous

êtes sur les ruines du mas de Ressais ;des bâtiments élevés ,construits avec soin.

Devant le mas une aire plate qui domine de sa terrasse la vallée de la Vis. Dans la

foret qui envahit le site des grottes (peut être habitées par des lutins) , la source qui

se tarit de plus en plus souvent et un autre bâtiment.

chemin-des-shtroumf-008.jpg

 

Pour le retour descendre par le chemin large et carrossable ,jolie vue et végétation

un peu différente.chemin-des-shtroumf-014.jpg

Repost 0
14 mars 2012 3 14 /03 /mars /2012 16:56

Un chemin de senteurs.....

Mi-mars c' est la fin de l' hiver, le début du printemps ,pour m' en assurer j' ai parcouru

un sentier que j' emprunte plusieurs fois l' an à différente saison.

Je ne donne pas dans l' originalité c' est un parcours indiqué dans tous les guides,

une promenade familiale du dimanche après-midi. Le départ et le parking c' est

au Pont de Vareille.  Photo

work-0044.JPG

 

Là c' est avec de l' eau ,comme il n' a pas plu depuis 4 mois ce ruisseau est à sec comme

en été .Voici deux photos avec ou sans pluie: 

 

                   work-1422.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

work 1624

 

                                              

 

spectaculaire n' est ce pas.......avec les périodes de sécheresse prolongée il faut s'habituer

à la deuxième proposition.

Donc je pris ce sentier en remontant le cours de cette rivière de galets sur sa rive droite ( le

chemin qui monte après la barrière)...après un petit Km j' ai pris le chemin sur la droite qui

a été ouvert pour l' exploitation forestière et là surprise!!!

Des fleurs un peu partout, des globularia en touffes énormes,du thym en fleurs ,des genets 

également fleuris. Le tout était animé par des abeilles affairées a butiner le premier pollen de

ce printemps. Aussi des papillons par dizaines attirés par le nectar;Des tous petits lycénidés

(parmi les plus petits papillons d' Europe) l' azuré du thym avec ses 2,5cm d' envergure. J'ai

pu aussi admirer un grand nombre de citrons ,quelques Aurores ,un mélité ou nacré ,je ne

fais pas bien la différence. Beaucoup plus surprenant j' ai croisé un flambé au vol indolent.

0papillon-004.jpgmod.jpg 

*Je vous annonçais des senteurs, des parfums de la garrigue : le thym,les fleurs de genet bien sûr,

et aussi toutes les inflorescences, les graines de l' an dernier ,les fleurs desséchées des lavandes

tellement parfumées quand on les écrase entre ses doigts. Cueillez aussi les fleurs séchées des

Helichrysum (les immortelles jaunes) quand on les froisse elles dégagent une odeur de curry,c' est

la même famille.... Moins agréable il y a l' odeur de la rhue quand on l' écrase en passant et celle du

pistachier terebinthe particuliérement entétante.

work-0041.JPG

 

  work-0028-copie-1.JPG

Je peux quand même vous donner des indication d' itinéraire.

Montpellier direction Ganges

à St Bauzille de Putois direction Brissac

puis Vallée de la Buège

St André de Buège jusqu'au bout du chemin : pont de Vareille.

après sentier balisé

Repost 0
5 novembre 2011 6 05 /11 /novembre /2011 15:31

C'est avec nostalgie (encore!) que je peux vous décrire cette ville telle que je l'ai

vécue il y a 40 ans.C'était une petite ville très calme ,laissant l' animation des

foules à Cannes ou à Nice.On sentait une véritable vie de village surtout sensible

autour du port ,du marché, du Safranier.
Le port c'était encore le port des pêcheurs avec sa centaine de pointus.Le pointu

c' est cette barcas que l' on trouve tout autour de la Méditerranée.Il est bien sûr

construit en bois des membrures en acacias et des bordées de bois tendre du

peuplier par exemple.La charpente de la barque est donc du bois le plus dur que

 l'on trouve en Europe : l' acacia est un bois de charronnerie qui pour ses qualités

de résistance,imputrescibilité était utilisé durant des siècles pour tailler les diffé

rentes pièces des roues de charrettes.

Les pointus étaient construit dans des petits chantiers tout au long de la Côte.Certains

étaient réputés pour les qualités de leurs constructions et les pécheurs allaient même

jusqu' à Marseille pour chercher leur bateau,aux chantiers Ruoppolo par exemple.

En effet certains pointus étaient "Jaloux" C'est à dire que dès que la mer devenait forte

 ils accentuaient les mouvements de la houle jusqu'à devenir incontrôlables.
Ces petits bateaux de pêche étaient souvent équipés de moteur Bernard,moteurs à

*deux temps dont le "pou! pou! pou! était caractéristique ,ou du celèbre moteur Baudouin

Le pointu peut aussi être équipé d' une voile ,latine bien entendu. Mais sa principale

décoration c' est sa proue en épron terminée par le capian à la forme phalique.

  ANTIBES-encre.jpg

                               Un Port d' Antibes encre des anneés 1930 signée TONY

 

Port de pêche c' est des marins ,des bateaux,du poisson,et aussi des filets. Le poisson

était en grande partie réservé par la marchande de poisson d' Antibes la fameuse

Thérése mais on pouvait acheter du poisson aux pécheurs et de la Putina qu' ils

péchait au lamparo link

 

pointu.jpg

 

  Sur cette photo on voit bien le tambour à la proue qui permet d' enrouler le filet.Ces filets

quand la pêche était terminée étaient entretenus ,réparation des trous des accrocs par les

pécheurs eux mêmes ou par les femmes ou mères .L' après midi on pouvait les voir le long

du              ravaudant les mètres de filet avec la patience de Pénélope.Ces filets étaient stockés

dans des sortes de garages qui se trouvaient en montant au marché et transportés sur des

charrettes à bras.Le moyen age quoi ! maintenant en place de ces remises se trouvent des

points chauds ou des boutiques de fringues.Quant au port des pécheurs c' est le port des

milliardaires où on peut y voir les plus beaux Yacht de la Cote d'Azur.

 10 Antibes02 010

                                                           est ce le dernier Pointu du port ? 

 

10 Antibes02 011

 

 10-Antibes02-009.jpg

 

antibes-port1.jpg

Les milliardaires ce n' est pas nouveau à Antibes Juan les Pins

A la fin des années 1920 c' est la femme d' un milliardaire américain Mme F G GOULD

qui a "fondé Juan les Pins"   et le Cap d' Antibes était devenu un point de rencontre des

 puissants de ce monde . Encore de nos jours   la baie située dans le Cap d' Antibes

s' appelle la baie des milliardaires.Tout au long du Cap les villa les pieds dans l'eau s'

 étaient  approprié les plages en interdisant l' accès par des murs qui s' avançaient

dans la mer. Ce chemin autrefois chemin de contrebandiers utilisé pour échapper  aux                                      

 gabelous n'était plus utilisables.  

 

Et bien moi vieux grincheux nostalgique je le proclame haut et fort  BRAVO

Un chemin de rando est proposé qui suit une partie du cap ,jusqu' à être

en vue de Juan les Pins .Ce chemin de bord de mer longe les villa qui se protègent

des visites et des regards par de hauts murs.Juste revanche c' est maintenant les

promeneurs qui peuvent le mieux profiter de cette portion de côte qui est d' une

beauté de carte postale.On doit cet aménagement à l' impulsion du conservatoire

du littoral qui a permis que soit respecté l' accès au domaine public. Quelques photos

 pour vous inciter à faire cette ballade.

cap-antibes-014.jpg 

cap-antibes-019.jpg

 

Petits conseils:  Il ne faut pas faire cette promenade en thong ,une bonne paire de

baskets s' impose.......et par gros temps    oubliez car la mer quand elle est furieuse

peut être dangereuse....un imprudent l'a déjà payé de sa vie.

 

dernier conseil: vous pouvez au syndicat d' initiative (par exemple dans le bâtiment municipal

 face au marché ) trouver les brochures du conseil général regroupant des randonnées

sur la côte, le moyen pays,l'arrière pays, les ballades en raquettes l' hiver etc  etc

tout pour découvrir un peu mieux cette région et en avoir des souvenirs plus personnels. 

Repost 0
22 juillet 2011 5 22 /07 /juillet /2011 19:09

Il ne s'agit pas de barbouzes ,surnom des agents secrets français,mais bien d' arbouses :

les fruits de l' arbousier. Je vous explique...pour moi un des moyens de faire le vide, de

se retrouver : c' est de marcher dans la "nature",dans un coin pas trop abîmé.Aujourd'hui

 j'ai décidé de traîner mes baskets sur un chemin que je n' avais pas emprunté depuis

des années ,et je me propose de vous décrire la balade.

Le départ se trouve à proximité d' Anduze dans le Gard .Prendre la route menant à St Felix

de Paliere et avant le village tourner à droite fléchage Ancienne mine et Dolmen.

Parking à un carrefour avec départ du chemin balisé en bleu.

 pr-dolmen-11-003.jpg

on quitte le chemin assez large et qui ressemble au lit d'un torrent pour suivre sur la gauche un

sentier plus étroit (toujours balisé en bleu)La végétation :des pins et des chataigniers et puis de

plus en plus d' arbousiers :c' est rare d' en voir autant ,c'est une foret d' arbousiers...à l'automne

ça doit être pas mal quand les arbres sont en fleur et en même temps portent leurs fruits

Pour le moment je suis fasciné par leurs troncs aux formes torturées.

pr-dolmen-11-001.jpg

Après un petit km un tronc de pin barre la route ,chercher alors au dessus du chemin à gauche

vous allez trouver les ruines d' une bergerie de taille imposante.Que faisait ici une bergerie? Y a

rien à croûter pour un troupeau de mouton ...à la rigueur pour une chèvre. Il faut donc en déduire

que il y a un siècle la foret n' existait pas et que l' on se serait trouvés dans une prairie tondue à

 ras ombrée seulement par quelques gros chataigniers et des chênes blancs.En un siècle la foret,

comme en beaucoup de lieux, a repris son emprise:chênes verts,pins et arbousiers.

Photo de la ruine de bergerie assez grande pour plusieurs centaines de moutons

pr-dolmen-11-006.jpg

revenons sur le chemin, à quelques minutes de la on tombe sur le but officiel de la randonnée

un site mégalithique C' est un dolmen à couloir: le dolmen de la bergerie de Panissieres

Plus de détails:la chambre est faite de 6 dalles,le tumulus mesure 6,50m de diamètre et il est

entouré de 17 monolithes

                                                                              pr-dolmen-11-013.jpg 

work 1707

 

Si l' on continue le chemin on trouvera un dolmen en table celui de la Grande Pallière.

_1715.jpg

Bon ! je me balade pour être un peu seul....j' ai bien croisé quelques hollandais,c' est de saison !

mais surtout ce lieu désert est "habité" par toutes ces présences ,au moins 5000 ans que des

 hommes fréquentent le lieu . Ceux qui ont dressé ces mégalithes et plus près de nous ces bergers

qui ont pris soin de leurs moutons tout en élevant tous ces murs maintenant écroulés ou masqués

par la végétation.

une photo de la vue depuis la ligne de crête.

pr-dolmen-11-016.jpg

Repost 0
5 juin 2011 7 05 /06 /juin /2011 13:20

On vous a dit que OBELIX le livreur de menhir était breton......Je crains qu'on

(Uderzo et Goscinny)vous ait menti .en effet les megalithes Dolmen, menhir,cromlech

sont bien antérieurs aux invincibles gaulois. Les spécialistes datent cette civilisation

à -- 5000 avant J-C .D'autre part le pays des pierres levées et des dolmen ce n' est

pas que la Bretagne; le Sud de la France : Provence et Languedoc comptent la plus

grande concentration de sépultures megalithique au monde : 3500 cryptes recencées.

Bien sur ces mégalithes sont un peu cachés au fond des bois ou perdus sur les Causses

Il ont peut être toujours été plus nombreux dans ces lieux reculés, je pense plustôt que

dans les plaines l'activité humaine les a fait disparaitre .De tous temps les materiaux des

monuments ont été réemployés par les habitants succéssifs.

Donc le Celte Obelix n' a pu livrer des menhirs car à son époque ils étaient passés de mode;

d' autre part il aurait plutôt pu exercer sa profession dans le Languedoc D'ou le titre de cet

article.

lien vers un ouvrage qui est un veritable guide pour vous lancer à la recherche des megalithes

du sud de la France  link

 

work-0134.JPG

Celui ci se trouve à proximité d' une route ,le but du jeu est plus de reperer ceux qui

se trouvent plus cachés et qu'il faut meriter par une marche plus ou moins longue.

Souvent les pierres directement accessible se situent en des lieux dont le nom rapelle

leur existence : Pierre Plantée..Pierre Fiche ,Peire Fiche......

Pour vous inciter à la promenade voici quelques photos prises en zone boiséeswork-0136.JPG

       work-1714.JPG 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

work-1707.JPG

 

et voici quelques indications de promenades puisées dans "Au temps des dolmen"

de Jean Guilaine

 

la Grande Palliere à proximité d'Anduze dans le Gard

Anduze prendre la D907 direction St Jean du Gard  tourner à gauche dans le virage

des poteries ,longer la vitrine cévenole....2,8km après s'arrêter devant l e mas de

Panissière....revenir sur ses pas  et prendre le chemin balisé en bleu

 

dolmen du Planas 

Le Vigan...Aveze....Montardier à la sortie du vilage direction le hameau de Peyrarines

au premier carrefour prendre àdroite,arrêtez vos sur le coté droit de la route. de là on

apperçoit le dolmen de Planas .A 500m le cromlech de la Cam : 35 menhir sur un cercle

de 120 m de diametre

 

Repost 0
21 octobre 2010 4 21 /10 /octobre /2010 18:59

Je serais impardonnable si au mois d' octobre  en Cevennes je ne vous parlais pas des châtaignes.

Longtemps le chataignier a permis au cevenole de survivre on l' appelait l' arbre a pain.

L ' architecture des maisons en porte témoignage . Sur le côté des bâtiments est construit une petite

annexe "la clède " dont la seule fonction était le fumage et le séchage des châtaignes pour leur con-

servation . Cette après midi je suis allé me promener dans le but de ramasser quelques châtaignes

Au depart je suis tombé en admiration devant un arbousier en fleur décoré de ses milliers de clochettes.divinayre-002.jpg

 

 

 

L' arbousier est surprenant car il fleurit dans le même temps qu' il offre ses fruits . Celui Ci avait beaucoup

de fleurs et très peu de fruits. Un peu plus loin une vue sur la vallée du Riotor et le Pic d' Anjeau .

 

Une  photo d' arbousier fleurs et fruits

 

 nat-001-copie-1.jpg

divinayre-004.jpg

 

Une autre vue d' une source captée qui alimentait en eau les planches avoisinantes . On est obligé d' admirer

l' élégance et la simplicité de ces constructions qui sont encore fonctionnelles après plusieurs siècles.divinayre 007

        divinayre-008.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 mais soyez vigilents ce sont des lieux appréciés        des serpents

Et alors ou sont les châtaignes ?  On y arrive ! sur ce sentier schisteux qui monte vers le col on marche sur les

châtaignes. Choisir celles qui sont dans leur bogue largement ouverte : un coup de baton et elle  vous livre ses

fruits. Les  bogues fermées ou legerment ouvertes contiennent des fruits qui n' ont pas atteint leur            maturité                                                                                                

  divinayre 009

 

  divinayre 016 '

 

  La saison des chataignes c' est aussi celle des champignons . Quelques coulmelles et une poignée

de giroles la récolte est maigre: sans doute à cause du manque d' eau !

Arrivé au col du devinhaire non voit que le chataigner pluri-seculaire qui marque le lieu a perdu encore

quelques branches . Vit il ses dernières années ?

divinayre-014.jpg

 

  devinaire ou devinhaire c' est le sorcier en Langue d' Oc Beaucoup de lieux porte des noms qui rapellent

la sorcellerie ou les cultes "paiens" comme  valmasque .

Alors que j' étais au pied de mon arbre j' ai aperçu un couple de vautours . Tres haut dans le ciel ils s'

élevaient en décrivant des cercles , utilisant les thermiques ;

 

recette de la soupe de chataignes:

prendre 1 kg de chataignes    les fendre  pour les cuire  soit 1/2 heure dans l' eau bouillante

             soit 45 mn à la vapeur

             les eplucher (les deux peaux)  et les écraser

             faire blondir ail échalote oignons doux des cévennes

             mélanger avec la purée de chataignes

            mouiller avec du bouillon de volaille  (bouillon en cube)

             ajouter de la muscade rectifier le sel (le bouillon est salé)

             laisser cuire 20 mn à feu doux 

             avant de servir ajouter 25 cl de crème 

             on peut réserver quelques chataignes entières pour la presentation

 

Autre recette de saison pour une soupe courge et chataignes

              faire cuire 250 g de chataignes les éplucher

              faire cuire 500 g de courges cou pée en dés avec un peu d' oignon doux

              meler courge et chataignes oignons

              ajouter sel , poiivre , muscade.

              mixer le tout  

              avant de servitr ajouter de la creme ou soja cuisine pour rester dans le végétal

 

Le plus simple et sympathique c' est encore de faire griller dans le feu de la cheminée quelques poignées

de chataignes comme dans les veillées d' autrefois . Une question néamoins: boit on avec un verre de vin

blanc frais ou un rouge leger comme un beaujolais nouveau de qualité si vous en trouvez.

 

 

 

 

 

 

 

                                                                                                                                            

Repost 0
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 20:18

IMG_0947.JPG

Hier je suis allé sans vous marcher en montagne.

il y neigeait il y a un mois , maintenant la végétation explose rattrapant le printemps

perdu.Partout des fleurs à profusion je vous ai choisi ces quelques tulipes sauvages

et un parterre de pensées tricolores.

 

 10-pr-012.jpg

 

10-pr-010.jpg

 

Mais en ce debut juin je m' étais surtout rendu dans les prairies du Lingas pour le chant des alouettes.

C'est la periode ou elles nichent à meme le sol dans les herbes hautes . En marchant dans ces prairies

on dérange souvent un oiseau en train de couver . Il faut faire un ecart s'éloigner du nid et s' assoire un

peu plus loin . Là vous aurez droit au concert d'une ou plusieurs alouettes qui en vol stationnaire au dessus

de la zone de nidification lancent leur chant  .Faites vous oublier  et jouissez du spectacle.

 

 

Repost 0
9 août 2009 7 09 /08 /août /2009 10:11

                
Que ce soit dans la plaine viticole ,dans les piemonts et meme en zone de montagne au cours des promenade
on tombe sur de nombreuses petites constructions qui avaient un usage agricole.Les champs cultivés etaient
souvent éloignés du village ou du mas et ces batiments avaient des usages multiples.Ilsètaient utilisés pour
ranger des outils à main, l'araire et les harnais ,pour abriter le mulet et son propiétaire en cas d' orage .
Certains possèdent un foyer une cheminée un point d' eau (puit ou citerne).parfois il y a un ètage accessible par
 un escalier ou une échelle ;l'étage s'ouvre alors en facade par une fenetre .C'est une vraie habitation ou l'on pouvait passer la nuit.Devant la facade generalement
                
au sud ouest une treille de vigne et une longue pierre sur laqelle on peut s'assoir à la fin de la journée.
La construction souvent trés simple peut etre plus sophistiquée pierres angulaires en pierres de taille ,genoise multiple,toit à quatre pentes.
dans les montagnes on trouve des abrits qui sont des rochers aménagés ,un muret complétant l'abrit naturel.
Il y a aussi les constructions en pierres seche bories ou capitelles mais elles sont souvent réduites à un tas
de pierres
             
            
           
                 


                





dans l'album de photos ph1517 ce sont de curieux dessins qui ornent les murs du petit cabanon de la
photo précédente les quatre murs sont illustrés: deux chasseurs (avec humour le lievre se tiend derrière le
chasseur), animaux,le soleil et la lune , au dessus et sur les cotes de la porte l'hôte et l'hôtesse un verre a la main vous saluent.















Repost 0

Présentation

  • : Le blog de loup gris
  • Le blog de loup gris
  • : je me promene à pieds en des lieux deserts ou tres frequentés au rythme de mon humeur preferences pour les Cevennes et les Alpes du Sud
  • Contact

Recherche

Liens